Petitepom lit…











cvt_Parce-que-cetait-nous_4288Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

Au vu de la couverture et du résumé, je m’attendais à un drame autour d’un amour perdu et en fait, pas du tout, c’est une belle romance.

Deux amis d’universités qui s’aiment mais ne passe pas à l’acte par peur, ou  par l’idée reçu sur les intention de l’autre a quelque chose de bien réel et c’est ce qui fait le charme de ce livre. On se retrouve dans ces personnages indécis.



{21 mars 2017}   Secrets -Eun Hee-Kyung

sm_cvt_Secrets_4649A la mort de son père, Yeongjun, cinéaste audacieux mais homme taciturne et sans attaches, revient dans sa ville natale qu?il a quittée il y a vingt-cinq ans. Il y rencontre son frère et apprend que sur son lit de mort, leur père les a chargés d?une étrange mission : vendre la maison de leur enfance et faire don du fruit de la vente à une inconnue. Dès lors se lèvent les échos bruissants du passé, réveillant rêves et souvenirs, ranimant la violente rivalité des frères au temps où ils se disputaient l?attention d?un père dominateur qui a façonné leur personnalité et leur devenir d?homme. Vérité et mensonges, secrets et malédictions, amours cachés et haines anciennes se révèlent un à un, tissant une toile d?une complexité fascinante, reliée à l?histoire de la Corée tout entière. Une quête sur la filiation et la transmission familiale au sein de la modernité, et un roman ample et grave, d?une émouvante mélancolie. Car que savons-nous de la vérité profonde des êtres qui nous furent proches, et même du c?ur brûlant qui alimente notre propre volonté de vivre et d?aimer ?

L’idée du départ est bonne, un secret dévoilé peu à peu dans une famille après le décès du père ; mais la façon dont c’est mené l’est moins. L’histoire est brouillon, certains passages sont utiles pour connaître cette famille, mais on attends toujours quelque chose de ses découvertes sans satisfactions. Certains passages sont même inutiles à l’histoire et n’apportent rien. Dans l’ensemble, c’est agréable à lire car on s’intègre au sein de cette famille, dans l’ attente de ce secret qui se révèle peu révolutionnaire.



418KmBLagaL._SX95_En acceptant sur le tard d’épouser Richard, Rachel Crofton croyait enfin échapper à son destin de gouvernante. Hélas, derrière le négociant en vins affable, bien introduit dans la bonne société de Bath, se cache un homme colérique, opportuniste et pingre.

Pour tromper l’ennui et les regrets, Rachel accepte la proposition de lady Alleyn, figure de l’establishment, qui recherche une dame de compagnie pour son fils, Jonathan, vétéran de la guerre d’Espagne.

Dès sa première visite, Rachel comprend que les belles apparences masquent de profondes failles : pourquoi Jonathan réagit-il si fortement à sa vue ? Ses traumatismes sont-ils uniquement liés à ses souvenirs de guerre ? Que complote Starling, la petite servante ? Quelle emprise lady Alleyn exerce-t-elle sur ces esprits troublés ?

Et surtout, qui était Alice, la fiancée de Jonathan, disparue sans aucune explication ?

Décidée à percer le secret de la maison Alleyn et à sauver Jonathan du mal qui le ronge, Rachel n’a bientôt plus qu’une idée en tête : découvrir la vérité à propos d’Alice…

Malgré l’épaisseur de ce livre, je l’ai très vite lu ; il est prenant. Comme son titre le dit, on cherche la vérité sur Alice qui a disparu, mais il y a plus que cela. La ressemblance d’Alice avec Rachel, la principale narratrice, les troubles et les dires de Jonathan, l’amoureux d’Alice, le comportement étrange du mari de Rachel et de son père, tout cela alimente le suspense, beaucoup de secrets tourmentent les personnages.



Pour les règles les voici:
• Du 20 mars au 20 juin, le but du challenge est de lire le maximum de livres correspondants aux cases. 1 livre = 1 case, autrement dit un livre ne peut pas valider plusieurs cases à la fois.
• Chaque case remplie vous vaudra 1 point. Pour chaque ligne ou colonne remplie cela vous vaudra 5 points bonus. Et enfin si la grille est entièrement remplie cela vous vaudra un bonus de 10 points!
• Pas besoin de blog ni de chaîne pour participer mais vous pouvez bien sûr poster le lien de vos chroniques si vous le souhaitez.
• Le but est de s’amuser donc pas de tricherie ça ne sert strictement à rien.
• Je ferai un point des points (LOLILOL) régulièrement pour que vous puissiez voir l’évolution de chacun dans ce challenge. Le récap sera dans ce post.
• Vous pouvez prendre le challenge en cours de route et donc compter vos lectures depuis le 20 mars !

17031309134330693.jpg



519jXGLzjNL._SX95_Une magnifique villa perchée sur une falaise avec vue sur la mer, où poussent des orangers. Quand Tess reçoit un courrier l’informant qu’elle vient d’hériter de cette incroyable propriété en Sicile, elle a du mal à y croire. Son seul lien avec l’île semble être sa mère, Flavia, qui a quitté la Sicile pendant la Seconde guerre mondiale et a coupé tout contact avec sa famille. Tess, qui vit dans l’ombre d’un amour perdu, décide donc de partir pour la Méditerranée. Il est temps de comprendre ce qui la relie à ce petit bout de paradis. Dans la villa du bout du monde, elle va réveiller les secrets de sa famille et découvrir que le passé ne meurt jamais… Un héritage, une mystérieuse villa : quand les secrets de famille hantent les générations.

j ai choisi ce livre pour son titre, et je ne suis pas déçue.
Tess part pour la Sicile d’où est originaire sa mère, elle va être confrontée aux querelles passées et aux rancunes. Peu à peu, les langues se délient , nous dévoilant les secrets que renferme ce coin de Sicile.
J’ ai été emporté par cette histoire simple et agréable à lire.



sm_cvt_Derriere-la-haine_4850D’un côté, il y a Tiphaine et Sylvain, de l’autre il y a Laetitia et David. Deux couples, voisins et amis, fusionnels et solidaires, partageant le bonheur d’avoir chacun un petit garçon du même âge. Maxime et Milo grandissent ensemble, comme des jumeaux. Jusqu’au drame. Désormais, seule une haie sépare la culpabilité de la vengeance, la paranoïa de la haine…

Dans ce thriller tout réside dans l’ambiance qui ne fait que se dégrader, plus on avance dans cette lecture plus on est en proie au doute sur les intentions de ces deux familles, la fin n’est pas une surprise toutefois je ne m’attendais pas à des actes pareils, j’ai adoré cette lecture, un livre qui se lit d’une traite



et cetera