Petitepom lit…











CVT_Bjorn-le-Morphir_9014La neige est méchante en cet hiver 1065, elle a décidé de s’en prendre aux hommes. Elle envoie ses légions de flocons sur le Fizzland, avec pour mission d’engloutir les villages vikings et tous leurs habitants. Afin d’échapper à la Démone blanche, Bjorn et sa famille se claquemurent dans la salle commune de la maison de son père, Erik, le colosse sans peur. Tous se préparent à supporter un siège qui risque de durer de longs mois.

Je suis allée pioché dans la bibliothèque de mon fils, et fait une belle découverte avec ce roman.
Nous faisons la connaissance de Bjorn, enfant timide qui peu à peu se transforme en un jeune guerrier plein d’avenir.
Ce 1° tome m’a donné envie de poursuivre ses aventures.

Publicités


CVT_La-passe-miroir--Les-fiances-de-lhiver_1267Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant.

J’ai bien, aimé ce roman jeunesse ; son univers est original.
Notre pauvre Ophélie vit des moments bien difficiles, tout au long de l’histoire, cela la rend attachante.
Je lirai la suite avec plaisir et curieuse en apprendre plus sur ce monde fantastique



{15 octobre 2017}   Challenge Loto Littéraire !

Comment se déroule le challenge ? Chaque participant prenne 1 à 4 grilles. Je donne les 15 numéro qui correspondent chacun à une consigne de lecture. Attention plusieurs grilles avec le même numéro ne peux être validé qu’en lisant plusieurs livres correspondant à la consigne… – Exemple : Dans ma grille 1 j’ai le numéro 10 qui correspond à une consigne, dans ma grille 3 je possède encore le numéro 10 ; je dois lire 2 livres correspondant à la consigne. Sinon ça serait trop facile !

Le but sera de remplir dans le temps imparti son/ses carton(s) – À chaque participant une boule sera tiré au sort ; soit elle est dans le carton et vous devez lire un livre en rapport avec la consigne, soit vous ne possédez pas ce numéro dans une de vos grilles et vous devrez attendre 24h pour un prochain tirage.
Pour valider votre boule/consigne, un avis est obligatoire – 2 à 3 lignes sur Livraddict.

Challenge proposé : ici

Bonus et Malus :
*13 – Chance ou Malchance ? – Que tu possèdes cette boule ou pas, si celle-ci est tiré au sort un second tirage au sort sera effectué pour savoir si tu as un Bonus ou un Malus. Le bonus valide une de tes consigne sans avoir à la faire (tirage au sort d’un numéro d’une grille – pourra choisir sa grille si tu en as plusieurs). – Le malus annule une de tes consigne déjà validée, tu devras relire un livre correspondant à la consigne (tirage au sort d’un numéro validée d’une grille – pourra choisir sa grille si tu en as plusieurs).

*1, 10, 20, 40, 50, 60, 70, 80 – Respecte ta dizaine avec ta centaine – Bonus réservé à ceux qui ont ces boules. Tu as un 40 dans ta grille ? Et bien tu dois lire un roman correspondant à la consigne et si tu souhaites avoir ce bonus ton roman doit faire entre 400 et 499. Bonus : Offre un autre Joker 2 : Inter-change deux numéro d’une colonne. (1 fois par session).

Ma grille :

  1. 973877Petitepom

5 – Un homme sur la couverture.

28 – Lire un auteur masculin.

35 – Le titre contient le mot « aime(r) » ou « love ».

65 – Entre 650 et 1000 lecteurs sur Livraddict.

89 – Première édition en 2018 (VF).

2.

25 – Un chiffre ou nombre dans le titre – lettre ou numérotation (hors n° de tome).

46 – Un G dans le titre, nom ou prénom d’auteur.

55 – Héros avec un prénom commençant par H.

77 – Titre en 3 mots.

80 – Première édition en 2016 ou 2017 (VF).

3.

3 – Finir une trilogie.

13 – Moins de 13 lecteurs sur Livraddict.

32 – 10 voyelles ou plus dans le titre (le mot « tome » ne compte pas).

51 – Une couverture mauve/violette.

75 – Un Z dans le titre, nom ou prénom d’auteur.

 

 

 

 

 

 



5180-VFvARL._SX210_« Je ne suis pas nostalgique de notre enfance: elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout: et nous grandissions avec l’obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile.»
Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition.

Comme tout le monde, je suis intriguée par l’anonymat de l’auteur, et j’ avoue que sans cela , je n’aurai peut être jamais lu ce livre. J’ai vu des avis très varié, certains ont adoré et d’autres se sont ennuyés ou trouvé des longueurs ; moi, j’ai bien aimé cette histoire d’amitié. On se ballade dans un quartier de Naples, où vivent des gens de petites classes, nous sommes juste après la guerre, j’ai aimé l’enthousiasme de ces jeunes qui veulent réussir et faire mieux que leurs parents, certains vont pouvoir grâce aux études quand d’autres sont enfermés dans leur milieu, je suis donc curieuse de connaître la suite.



51LTIlzS4lL._SX210_

 

« L’art est un mensonge qui dit la vérité… »
Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante.
Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler.
À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.
L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.
Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.
Guillaume Musso signe un thriller addictif et envoûtant porté par des personnages profondément humains. Une plongée vertigineuse dans le monde mystérieux de la création.

toujours aussi fan de cet auteur, l’enquête est bien mené, c’est entrainant.
Comme ces précédents livres, je l’ai vite lu et l’oublierais surement mais le plaisir est toujours là.



{26 septembre 2017}   La chambre des dames -jeanne Bourin

5160NZD84KL._SX210_Jamais le Moyen Age n’avait encore inspiré un tel roman, chronique chaude et familière d’une famille vivant au XIIIème siècle, dans le royaume de Saint Louis.
Ce roman n’est pas un roman historique au sens habituel du terme. C’est un roman dans l’histoire. Jeanne Bourin y conte l’existence quotidienne des Brunel, orfèvres à Paris, surtout celle des femmes et, tout particulièrement, de deux d’entre elles : Mathilde, la mère, trente-quatre ans, et Florie, sa fille, quinze ans, qui se marie. Tout semble tranquille, assuré. Rien ne l’est car une folle passion et des événements dramatiques vont ravager la vie des Brunel.
Si l’intrigue est imaginaire, le cadre historique, lui, ne l’est pas. Une documentation rigoureuse donne au moindre détail une authenticité que Régine Pernoud, éminente médiéviste, s’est plus à confirmer dans sa préface : les Brunel vivent sous nos yeux comme on vivait en XIIIème siècle rayonnant où l’on mêlait gaillardement vie charnelle et vie spirituelle, quête du corps et quête de l’âme, sans déchirement.
A travers La Chambre des dames, tout un temps ressuscite dans sa verdeur, son naturel et son originalité. Nous épousons sa mentalité, tout à la fois voisine et différente de celle d’aujourd’hui. Mathilde, Florie, chaque personnage nous devient familier, nous les aimons comme s’ils étaient des nôtres. C’est ainsi que bien des idées reçues se voient battues en brèche.

Cela faisait longtemps que ce roman trainait dans ma biblio, sans jamais l’avoir lu, je me suis enfin décidé et c’est sans regret, j’ai beaucoup aimé cette lecture.
La famille Brunel est très attachante, les amours compliqués de chacun et surtout de Florie sont agréable à lire, c’est une belle romance historique.



et cetera