Petitepom lit…











{10 février 2010}   La Moïra 1 : La Louve et l’Enfant-Henri Loevenbruck

Aléa, jeune orpheline à l’étrange pouvoir, serait-elle le Salmidanach, le puissant magicien qui changera la face du monde et sauvera l’île de Gaelia ? Mais, déjà, elle doit affronter, outre un peuple mystérieux, les soldats de la flamme, des fanatiques religieux, le conseil des druides et les guerriers de Maolmordha… Son destin se déroule parallèlement à celui d’une louve solitaire, Imala…

J’ai récemment découvert H.Loevenbruck avec « Le syndrome de Copernic », j’ai bien aimé son écriture et cette histoire de SF très original ; du coup, j’ai eu envie de ressortir de sous ma PAL cette série fantazy.

Ce premier tome nous présente Aléa, une jeune fille craintive qui découvre un cadavre et en prend la bague, ce geste va sceller son destin. Elle décide de partir retrouver son amie d’enfance qui va devenir Reine, mais ce voyage va l’amener vers d’autres chemins. Elle va rencontrer un nain, qui va l’accompagner et donner un touche de légèreté à ce récit, puis Phelim, le druide viendra à son tour la protéger contre le Hérilims…

Cette histoire peut faire penser au seigneur des anneaux, il y a quelques similitudes, mais avec plus de simplicité ; certains trouvent cette série plate, je ne suis pas du tout de cet avis : Aléa qui au départ est une enfant peureuse devient très vite une jeune fille  mûre, elle accepte peu à peu son pouvoir même si elle ne le maîtrise pas. Derrière la quête d’Aléa, la guerre et le travail de négociations des druides nous fait découvrir l’histoire de la Gaelia , les différentes contrées et les peuples fantastiques des forêts.

 La fin du roman est dure et triste, donnant au lecteur l’envie de lire la suite.

Publicités


J’ai un avis mitigé par rapport à cette série. Par rapport au syndrome Copernic aussi d’ailleurs. J’ai encore le dernier de Gallica dans ma pile à lire, je verrai si je retombe sur mes arguments qui m’avaient laissé cette impression.



petitepom says:

@ Tigger lilly : je trouve son fantazy interessante, on ne retombe pas dans les clichés vus et revus. « le syndrome de Copernic » est un roman mi thriller, mi Sf original.



Catherine says:

C’est une trilogie, il me semble, je l’ai achetée il y a au moins 10 ans et je ne l’ai jamais lue !!!



petitepom says:

@ Catherine : j’envisage de lire une suite, une autre trilogie qui se nomme Gallica



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :