Petitepom lit…











{13 février 2011}   Anita Blake,2 : Cadavre rieur-Laurell K. Hamilton

Savez-vous ce que c’est qu’une « chèvre blanche »? Eh bien, en jargon vaudou, c’est un doux euphémisme pour désigner la victime d’un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j’ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés… mais ça, non! Pas question… Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d’un million de dollars. L’ennui, c’est que tout le monde n’a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu’un pour faire le boulot. Qu’on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c’est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner! Comme si je n’avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires…

 Ce 2° volet est bien différent, la construction est cohérente, on sait ou on est et avec qui. En effet, l’histoire se suit, quand un nouveau personnage apparaît, un phrase le situe afin que le lecteur s’y retrouve.

J’ai dévoré ce tome, Anita Blake a plusieurs problèmes à gérer. On comprend mieux en quoi consiste son métier, ainsi que son passé; et comment elle en ai arrivé à faire ce travail.

Nous suivons trois affaires dans ce tome, Anita aide la police sur une enquête bien émouvante, ce qui entraîne une première menace d’une signora vaudou qui me fait flpper ; elle a aussi des ennuis à cause de son travail, elle accepte pas tout les contrats qu’on lui soumet, cela ne plait pas à un client plutôt effrayant ; et enfin, elle doit faire face à son vampire (préféré) jean-claude : pas facile quand celui-ci veut faire de vous sa servante humaine…

Tout cela est passionnant et donne beaucoup d’action, j’ai trouvé toutefois que certains passages étaient un peu hard et dégoûtant : avec les zombies et la découverte des cadavres avec la police, heureusement qu’ il y a aussi de l’émotion, Anita Blake en est parfois affecté, cela la rend plus humaine malgré le sale boulot qu’elle fait et toutes les horreurs qui l’entourent.

Après avoir lu ce 2° volet, je trouve cette série très riche, elle est pour le moment ma préféré des bit lit. (Depuis, j’ai lu Mercy Thompson qui est encore mieux)

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :