Petitepom lit…











{25 avril 2012}   Frères de sang-Richard Price

Le Bronx, dans les années 1970. Stony de Coco va avoir 18 ans, il est temps pour lui d’entrer dans le monde des adultes. Mais la seule perspective pour ce garçon issu d’une famille modeste d’origine italienne, c’est le bâtiment, comme son père, et ça ne l’enchante guère. Et Stony doit aussi protéger son petit frère Albert de la violence névrotique de leur mère…

Ce roman est d’un réalisme très violent, elle relate le quotidien des deux frères De Coco, deux électriciens, ils sont de classe moyenne, vivent dans des appartements que l’on voit petits et peu entretenus ; ils fument, boivent et traînent tout les soirs dans des bars à la recherche d’un « coup  à tirer »…

 Dès les premières pages on est plongé dans cette ambiance, On va, de chez un couple à un autre, on assiste à plusieurs drame de société :

chez Tommy, on apprend que sa femme qui fut battu par sa mère, s’acharne à présent sur son fils Albert, touché anorexique ;  son frère Stony va bien essayer de le protéger, mais la vie est trop rude, les comptes se règlent à coup de poing ;

chez Chubby, un drame passé endeuille ce  couple qui survit grâce aux clopes qu’ils fument les unes sur les autres, les cuites prises après le boulot, et les femmes racolées ;

 En découvrant la vie de ces deux familles, construit comme plusieurs faits divers, je n’ai pas pu m’empêcher de comparer cette Amérique moyenne, avec ce qu’on voit aujourd’hui dans les films et série TV ; la vie de tout les jours, pour bien des Américains est ce quotidien là ;  et ici, on est  en 1970, je n’ose pas imaginer ce que c’est aujourd’hui dans les familles du Bronx.

 J’ai découvert cet auteur avec « Ville noire, ville blanche », j’avais bien aimé le réalisme du récit, la vie des Américains de classe moyenne, avec les problèmes raciales et sociaux. Ce roman est aussi très intéressant, un peu dur par moment, mais il montre la vrai vie des enfants maltraités, des vieillards  finissant leur vie à l’hôpital, la vie dans ces immeubles peu chics.

 Je continuerai à lire cet auteur, ses romans sont criants de vérité et me touchent.

Publicités


jerome says:

Moi aussi j’ai beaucoup aimé. Mon avis ici : http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2010/10/rentree-litteraire-2010-episode-7.html



petitepom says:

@ jerome : je vais aller voir ton avis.



Céline72 says:

Je ne connaias pas du tout cet auteur…à voir donc 😉
Bonne journée !



petitepom says:

@ Céline72 : bonne découverte 😉



Moi non plus je ne connais pas du tout, mais je note 🙂



petitepom says:

@ Laeti : bonne lecture 😉



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :