Petitepom lit…











{1 juin 2012}   Il faut qu’on parle de Kevin-Lionel Shriver

Aux Etats-Unis, de nos jours. A la veille de ses 16 ans, Kevin Khatchadourian exécute neuf personnes dans son collège. A travers des lettres au père dont elle est séparée, sa mère retrace l’itinéraire meurtrier de son fils. Orange Prize 2005.

Je devais attendre autre chose de ce livre car j’ai vite eu l’impression de tourner en rond, on avance, on tourne, on avance, on tourne, je me suis vite lassée.

 La mère de Kevin nous dévoile sa vie, un vie simplement égoïsme, plus tard quand elle parle de son fils et des relations qu’elle a avec lui, j’ai eu de la pitié car c’est en permanence un rapport de force, face à un gamin incontrôlable et très difficile à élever. Mais même les enfants difficiles finissent pas s’assagir. J’attendais sûrement une réponse que je n’aurai jamais au pourquoi.

 J’ai lu ce livre en plusieurs fois et souvent en sautant des paragraphes, j’aurai peut etre aimé que ce soit plus romancé, je n’aime pas trop des histoires vraies, et les témoignages, ce livre en ai un exemple, d’où mon avis mitigé, je pense.

Publicités


M says:

Ce livre n’est ni un témoignage, ni une histoire vraie. L’histoire a été inventée de toute pièce par l’écrivain. De plus, le pourquoi est plus ou moins sous entendu. Comme quoi sauter des paragraphes n’est pas bon pour la compréhension de l’histoire!



petitepom says:

@ M : sauter des paragraphes me rassure sur la suite, pour n’avoir aucun regrets d’avoir abandonné.



Laure says:

J’avais envie de le lire mais ça m’a passé 😉 ton billet est un bon reméde à la PAL .



petitepom says:

@ Laure : 🙂



DeL says:

Pas encore lu, mais j’ai vu le film il y a pas longtemps : quelle claque !



petitepom says:

@ Del : le film me tente bien



Karine:) says:

Il me fait un peu peur ce livre… je l’ai acheté il y a des années sur un coup de tête… et il dort dans la pile. Ton avis ne me donne pas le goût de l’en sortir.



petitepom says:

@ Karines:) : désolé d’avoir freiner ton envie de le lire, d’autres ont adoré.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :