Petitepom lit…











{16 janvier 2013}   Home-Toni Morrison

9782267023831

L’histoire se déroule dans l’Amérique des années 1950, encore frappée par la ségrégation. Dans une Amérique où le « White only » ne s’applique pas qu’aux restaurants ou aux toilettes, mais à la musique, au cinéma, à la culture populaire. L’Amérique de Home est au bord de l’implosion et bouillonne, mais c’est ici la violence contre les Noirs américains, contre les femmes qui s’exprime. Les grands changements amorcés par le rejet du Maccarthisme, par la Fureur de vivre ou le déhanché d’Elvis n’ont pas encore commencés. En effet, les Noirs Américains sont brimés et subissent chaque jour le racisme et la violence institutionnalisés par les lois Jim Crow, qui distinguent les citoyens selon leur appartenance « raciale ». Pour eux, le moindre déplacement, même le plus simple, d’un état à l’autre, devient une véritable mission impossible. En réponse à cette oppression, l’entraide et le partage – facilités par l’utilisation du Negro Motorist Green Book de Victor H. Green qui répertorie les restaurants et hôtels accueillant les noirs dans différents états – sont au coeur des relations de cette communauté noire dans une Amérique à la veille de la lutte pour les droits civiques.
La guerre de Corée vient à peine de se terminer, et le jeune soldat Frank Money rentre aux Etats-Unis, traumatisé, en proie à une rage terrible qui s’exprime aussi bien physiquement que par des crises d’angoisse. Il est incapable de maintenir une quelconque relation avec sa fiancée rencontrée à son retour du front et un appel au secours de sa jeune soeur va le lancer sur les routes américaines pour une traversée transatlantique de Seattle à Atlanta, dans sa Géorgie natale. Il doit absolument rejoindre Atlanta et retrouver sa soeur, très gravement malade. Il va tout mettre en oeuvre pour la ramener dans la petite ville de Lotus, où ils ont passé leur enfance. Lieu tout autant fantasmé que détesté, Lotus cristallise les démons de Frank, de sa famille. Un rapport de haine et d’amour, de rancoeur pour cette ville qu’il a toujours voulu quitter et où il doit revenir. Ce voyage à travers les États-Unis pousse Frank Money à se replonger dans les souvenirs de son enfance et dans le traumatisme de la guerre ; plus il se rapproche de son but, plus il (re)découvre qui il est, mieux il apprend à laisser derrière lui les horreurs de la guerre afin de se reconstruire et d’aider sa soeur à faire de même.

On suit le parcours de franck qui part rejoindre sa soeur, on decouvre aussi le passé de Cee, sa soeur; des souvenirs de Franck à la guerre ; tout cela est donné au lecteur de façon dispatché, ce sont les dernieres pages qui nous éclaire et relie tout cela.

C’est à ce moment là, que j’ai pensé à ce livre  comme un coup de coeur, en effet, quand on a tout les éléments de l’histoire, on découvre une Amérique, dont on connait déja ses erreurs avec les gens de couleurs, mais ce livre a une autre approche qui le rend unique.

Publicités


Laure says:

C’est ma prochaine lecture 🙂 j’espère que j’aimerai autant que toi.



petitepom says:

@ Laure : bonne lecture



vero1001 says:

Une prériode sur laquelle, au final, je ne me souviens pas avoir lu quoi que ce soit… alors, pourquoi pas ?



petitepom says:

@ vero1001 : j’espère au’il te plaira.



dasola says:

Bonsoir Pom’, personnellement, j’ai été éblouie par le style, c’est concis, il n’y pas un mot de trop: du travail d’art. Et l’histoire ne peut que toucher, un de mes coups de coeur de 2012. J’en profite pour te souhaiter une excellente année 2013.



petitepom says:

@ dasola : pour moi, c’est mon 1° coup de coeur de l’année 2013, bonne année.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :