Petitepom lit…











{21 mai 2013}   Les masques de Wielstadt-Pierre Pevel

sans-titre

Eté 1623 : la guerre de Trente Ans s’est étendue à tout le Saint Empire romain germanique, lequel connaît certaines des heures les plus tragiques et sanglantes de son histoire. Grâce au dragon qui la protège jalousement, Wielstadt a jusqu’alors échappé aux massacres. Mais l’immense cité est devenue le lieu privilégié des affrontements entre le Bien et le Mal. Aidé de trois terrifiants spadassins surgis des Enfers, un puissant démon à visage humain vient ainsi d’y élire domicile pour accomplir de sinistres desseins. Seul le Chevalier Kantz, un exorciste en armes au passé mystérieux, grand connaisseur de la Kabbale et combattant redoutable, est à même de s’opposer au démon et d’empêcher le pire. Mais, pour cela, il lui faudra d’abord déjouer les intrigues de la Sainte-Vehme et résoudre le mystère d’une prophétie longtemps tenue secrète par les templiers…

Alors que je lis ce 2° tome, je ne retrouve aucun souvenir du premier, pourtant lu, il y a peu ; je n’ai jamais aimé cet auteur, ces romans sont trop décousus, j’ai du mal à suivre. Il est apprécié sur la toile, et cela m’incite à le lire, mais la magie n’opère pas.

J’en suis à la moitié, et je ne comprends rien ; Le personnage principal, Kranz se bat contre des spectres, je ne sais ni ou il est, ni d’où il vient et le pourquoi de tout cela ; on passe d’une scène à une autre sans transition, l’ennui me guette, j’abandonne cette série.

J’ai lu ce livre dans un cadre du challenge « effet boule de neige » que vous pouvez retrouver sur le forum  » l’âme du livre »

 

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :