Petitepom lit…











{27 décembre 2013}   L’Affaire Nicolas Le Floch-Jean-François Parot

 

9782264036896_110x180

En ce mois de janvier 1774, Nicolas Le Floch, le célèbre commissaire au Châtelet, est d’humeur sombre. Sa maîtresse, la belle et capricieuse Julie de Lastérieux, est retrouvée empoisonnée et tous les indices le désignent comme coupable. Qui cherche à compromettre le protégé du roi et du lieutenant général Soutine ? Pour prouver son innocence et démêler les écheveaux de cette affaire qui met directement en péril la sûreté de l’Etat, Nicolas doit se cacher. Au service du Secret du roi, il découvrira les cruelles subtilités des complots de cour. Avec l’aide du fidèle inspecteur Bourdeau, tandis qu’entre Londres, Versailles et Paris les factions rivales s’affrontent, il devra déjouer bien des pièges. Après Le Fantôme de la rue Royale, c’est avec le même plaisir que nous retrouvons l’intrépide et talentueux Nicolas Le Floch dans une aventure sur fond de fin de règne, alors que la colère du peuple commence à gronder.

J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver N. LeFloch, un de mes personnages préférés des séries 10/18  » grands détectives », j’affectionne ces séries mais ne depasse jamais les 3 premiers tomes, impatiente d’en découvrir d’autre, sauf pour cette série car celui ci est le 4° tome.

Le personnage me plait car il est proche du roi, nous avons la chance de cotoyer Versaille, à ces cotés. L’ambiance est aussi très conviviale, nous retrouvons souvent Nicolas avec ses amis autour d’un table, où les mets n’ont aucun secret, pour le lecteur et de ce fait, l’invite à table, à écouter les conversations qui nous éclairent sur l’enquète qu’il mène.

Le meurtre qui ouvre cette histoire touche personnellement notre héros, sa maitresse est la malheureuse victime et Nicolas, le principal suspect. C’est grimé que Nicolas devra commencer son enquête. Les missions à l’étrangers et des obligations à la cour vont l’éloigner de l’affaire, qui suivra son cour, l’innocentant. Les derniers chapitres nous y ramène et nous éclaire.

Une page d’histoire nous est conté et c’est, en étant au premier plan que nous la revisitons, c’est plus qu’un roman policier ; le coté historique est très prenant et va se completer avec l’affaire qui nous interesse.

Encore un bon volume des aventures de N. Le Floch.

Lu dans le cadre de 2  challenges : 4/12 « Cold Winter » ; « lire sous la contrainte »

Publicités


Merci pour cette participation à cette session de mon challenge avec un livre que je ne connais pas du tout.
Demain, nouvelle contrainte.



petitepom says:

@ PhilippeD : j’aime beaucoup ce challenge qui me dirige dans mes choix de lecture de ma PAL



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :