Petitepom lit…











{17 janvier 2014}   « La batarde d’Istambul – Elif Shafak

9782264047403

A la fin des années 1990, chez les Kazanci, famille turque d’Istanbul, les femmes sont de grandes amoureuses, tandis que les hommes ne vivent pas vieux. Chez les Tchakhmakhchian, installés à San Francisco, Rose abandonne son époux et se remarie avec un Turc. Armanouch, sa fille, se rend à Istanbul et rencontre Asya, la plus jeune des Kazanci, la bâtarde. Peu à peu, les secrets se révèlent.

La Turquie est un pays coincé entre l’Orient et Occident, libéré des pressions religieuses. J’ai été surprise dès les premières pages de découvrir, une Turquie aussi moderne, cela m’a permit de voir au delà de mes préjugés.
En effet l’histoire commence quand Zeliha veut se faire avorter, nous découvrons une jeune fille très contemporaine pourtant issue d’une famille turque traditionnelle ; l’ambiance à la maison est chaleureuse mais aussi étouffante ; entouré que de femmes, c’est un tourbillon de saveur et d’odeurs.

L’histoire de Amy, cette américaine issu d’une famille Arménienne obligée de fuir la Turquie nous remémore de la souffrance d’un peuple opprimé. L’histoire de ces deux jeunes filles est la rencontre de la même culture vu de manière différente : Asya vaut affirmer sa modernité alors que Amy recherche ces racines turque.

Les références culturelles, culinaires et historiques en font un livre instructive avec un coté burlesque très agréable à lire. C’est un roman chaleureux que je regrette de quitter si vite, on a envie de s’asseoir à table avec cette famille turque.

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :