Petitepom lit…











{11 février 2014}   Trois dollars-Elliot Perlman

9782264042941

Mais comment Eddie a-t-il pu tomber si bas ? Son cursus universitaire fut exemplaire, sa carrière, son épouse, sa fille et son pimpant pavillon de Melbourne, tout autant. Mais voilà qu’il se retrouve seul, à trente-huit ans, sur un quai de gare avec trois malheureux dollars. Tout a commencé, se souvient-il, le jour où la petite fille blonde dont il était amoureux l’a quitté parce qu’elle était riche… Vibrant au rythme des coups de blues tragi-comiques, des crédits impayés et autres découverts autorisés, l’inévitable  » dégringolade sociale postindustrielle  » d’Eddie, antihéros rêveur, fan de Joy Division et de golden retrievers, peut logiquement commencer…

Eddy a une vie simple, celle de tout le monde, marié, un enfant, propriétaire et un travail. Mais comme dans la vie, cela va déraper : il y a les rencontres avec Amanda et des soucis de travail : le quotidien de chacun ou presque, là nous sommes en Australie avec un économie sociale qui dégringole. (J’ai trouvé que les discours politiques et sociales des années 80/90 est le reflet de ce qui se passe en France depuis certaines années)

Il se passe rien d’extraordinaire dans ce livre,on se laisse porter par le récit d’Eddy. J’ai connu l’auteur avec « Ambiguïté » et j’avoue l’avoir préféré, c’est le même style mais dans Ambiguïté, il y a plus de personnages intéressants avec chacun une histoire. Trois Dollars est un romans plus engagé, la vie d’Eddy est plus réaliste d’où mon manque d’enthousiasme mais cela reste un très bon roman.

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :