Petitepom lit…











{11 mars 2014}   Autant en emporte le vent, tome2-Margaret Mitchell

couv27148893

Pendant la guerre de Sécession, alors que le Sud esclavagiste auquel ils appartiennent tous les deus est en train de perdre ses dernières batailles contre le Nord, Rhett Butler et Scarlett O’Hara s’aiment et se déchirent.
– Il doit y avoir de la place pour moi dans votre coeur. Cessez de vous tortiller comme un ver. Je vous fais une déclaration d’amour. Je vous ai désirée dès que je vous ai vue pour la première fois […] lorsque vous étiez en train d’ensorceler le pauvre Charlie Hamilton. Je vous désire plus que je n’ai jamais désiré une autre femme… et, pour vous, j’ai attendu plus longtemps que je n’ai jamais attendu pour une autre femme.
La surprise lui coupa le souffle. Malgré toutes ses injures, il l’aimait, mais il était si mauvaise tète qu’il ne voulait pas le reconnaître franchement et qu’il n’osait pas parler de peur qu’elle n’éclatât de rire. Eh bien ! elle allait lui montrer de quel bois elle se chauffait, et ça n’allait pas tarder.
– Est-ce une demande en mariage?
Il lui lâcha la main et rit si fort que Scarlett se recroquevilla dans son fauteuil.
– Grands Dieux, non! Ne vous ai-je pas dit que je n’étais pas fait pour le mariage ?
– Mais… mais… que…
Il se leva et, la main sur le coeur, il fit une révérence comique.
– Chérie, déclara-t-il d’un ton placide, je m’en vais rendre hommage à votre intelligence en vous demandant d’être ma maîtresse sans vous avoir séduite au préalable.
Sa maîtresse! »

Le début nous ramène sur la guerre, j’ai eu peur  de m’ennuyer, mais passer quelques chapitres moins passionnants, on retrouve Scarlett tel qu’on l’aime, les conditions de vie dans ce temps de misère sont difficiles  pour elle et les siens, d’abord à Atlanta, puis à Tara où elle espèrait retrouver un peu de réconfort.

Le vie à Tara n’a plus rien à voir avec les fastes de la vie d’avant guerre, Scarlett va devoir murir et assumer la maison avec un père malade, une Mélanie alité, et plus que deux « nègres » à son service, son égoisme va faire place à de la tyranie, son petit garçon et les autres membres de la famille vivent dans la peur de ces colères. Mais ce n’est rien à coté des pillages dont ils sont victimes par des soldats afamés ; Tara vit dans la peur des yankee, et la faim est homnie présente.

Une fois la guerre finie, il faut reconstruire, mais le Sud est défiguré, les plants de coton sont dévastés, il n’y a plus d’esclaves pour les travailler, l’argents des confédérés ne vaut plus rien, Scarlett est parfois pris de désespoir, mais elle est pleine de ressource et trouve toujours une solution. Face aux nouveaux  riches qui veulent lui prendre sa propriété, elle cherchera une solution plutôt que de capituler ; même si ses solutions peuvent paraitre égoïsme : Scarlett reste la même et c’est tant mieux car c’est comme cela qu’on l’aime.

Il y a beaucoup de richesses dans ce livre,des paragraphes sont parfois un peu longs mais se lisent relativement bien ; je suis d’ailleurs étonné de la rapidité avec laquel j’ai lu ce 2° tome.

 

Publicités


J’avais lu la trilogie il y a quelques année déjà, et j’avais eu le même genre de ressenti 🙂
Scarlett est en effet un personnages égoïste, mais c’est ça qui va la tenir debout dans les épreuves qui se succèdent ! En plus ce roman est une magnifique leçon d’histoire des Etats-Unis, c’est assez rare le point de vue des Sudistes, les perdants.



petitepom says:

@ scarlett21 : je suis ravie d’avoir oser lire ce monument, j’appréhender que le coté historique soit moins prenant, mais pas du tout 🙂



J’ai justement terminé de regarder le film (3h53) cet après-midi 🙂 Dès que ma pal baisse un peu, je m’offre le roman! Merci pour tes avis en tout cas.



petitepom says:

@ entrelespages : Le début du livre est plus centré sur la guerre, mais Scarlett met toujours de peps à cette lecture, la fin annonce un 3° tome intéressant, mais j’attends un peu car j’ai des LC et challenges à lire. 🙂



Oh oui, franchement n’hésite pas ! Il faut juste prendre un peu de temps, et le roman est beaucoup plus riche en informations 😉
Et puis Scarlett est un personnage que j’adore (cfr mon pseudo ^^)



petitepom says:

@ scarlett21 : j’ai trouvé à Emmaüs : le clan de Rhett Butler de McGaig et Scarlett d’A. Ripley ; les as tu lu?
j’ai envie de prolonger ma lecture avec Scarlett.



@petitepom : oui, je l’ai lu tous les2 🙂
Alors, « Scarlett » de Ripley je l’ai lu à sa sortie il y a quelques années déjà, et j’avais été déçue… Par contre, il y a 4 ans environ, j’ai lu « Le clan Rhett Butler » de McGaig, et lui je l’ai dévoré et adoré ! Ce qui m’a le plus plu, c’est la 1ère partie qui explique (un peu) la jeunesse de Rhett, mais surtout son point de vue de son histoire d’amour avec Scarlett 🙂 La 2ème partie est la suite proprement dite d' »Autant en emporte le vent ». En plus, contrairement à Ripley, il l’a écrite avec l’accord de la famille de Mitchell, il a donc eu accès à ses archives, et à sa documentation de l’époque 🙂
Maintenant que je t’en « parle », j’ai envie de le relire car j’en garde un excellent souvenir ! 🙂



petitepom says:

@ Scarlett21 : merci de ta réponse ; d’après les notes attribuées à chacun sur divers sites, j’aurai penser l’inverse, celui de Ripley a une meilleur note.



@petitepom : je t’avoue que j’ai lu Scarlett il y a 10-15 ans, à l’époque je venais de lire pour la 1ère fois « Autant en emporte le vent », et je n’avais pas accroché à la « nouvelle » Scarlett ni au Rhett Butler… Maintenant je devrais peut-être le relire pour me refaire une nouvelle opinion. Je me souviens aussi que la fin m’avait terriblement déçue, alors que « Le clan Rhett Butler » m’avait enchanté il y a quelques années. Si tu as en as l’occasion, lis-les deux et je lirai volontiers tes points de vue 🙂



Égoïste, certes, mais quel caractère ! Un roman épatant.



petitepom says:

@ pralinerie : tout à fait 🙂



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :