Petitepom lit…











{15 mai 2014}   La dame en blanc-Wilkie Collins

41MGB49SZXL__SL160_

Ce roman, ancêtre de tous les thrillers, révèle une sorte de Hitchcock de la littérature : suspense, piège retors, terreurs intimes, inconvenances… Laura Fairlie a été contrainte d’épouser sir Glydde, un faux baronnet qui ne songe qu’à se débarrasser d’elle en la faisant enfermer à la place d’une folle. Mais il n’a pas imaginé que sa femme pouvait s’échapper de l’asile…

J’avais entendu parlé de ce livre, tout le monde en faisait des éloges, vu son épaisseur, j’étais un peu rétissante, tout en sachant pourtant que j’allais aimé ce classique.

L’ayant trouvé dans un vide grenier, je me suis lancé dans cette lecture et je dois dire que j’ai été tout de suite conquise. C’est un classique, cela se passe en 1820 à peu près, il y a 3 époques :

Dans la première nous faisons connaissance des personnages mais déja il y a un mystère qui apparait : la dame en blanc et ses paroles troublantes.

La deuxième époque est le mariage, et le complot qui se met en place, c’est à travers plusieurs paroliers que nous découvrons l’affaire mais chacun n’a pas toujours tout les éléments, le lecteur doit être patient.

La dernière époque est l’enquète mené par un professeur de dessin qui fut le premier à nous parler de la dame en blanc et à s’y interésser.

Ce livre ne se lit pas en quelque jours, on s’imprégne de l’ambiance et on s’y installe avec plaisir.

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :