Petitepom lit…











{4 août 2014}   La disparue du désert-Zoë Ferraris

9782264051677

Qui était vraiment Nouf ? Fille aînée d’une riche famille saoudienne, elle disparaît peu avant son mariage et est retrouvée morte dans le désert. Fugue, accident, enlèvement ou meurtre ? Une enquête haletante des dunes apaisantes du désert à l’univers claustré de Djeddah.

Un fiancé, un train de vie luxueux, une famille aimante : Nouf a tout abandonné pour s’enfuir dans les dunes du désert d’Arabie Saoudite deux jours avant ses noces. Lorsque les équipes lancées à sa recherche retrouve la jeune fille, il est déjà trop tard. On conclue à un accident, mais le frère de Nouf demande à un ami, Nayir, d’enquêter sur la mort de sa soeur. Déterminé à lever le voile sur cette affaire, cet homme d’action, plus à l’aise dans le silence des dunes qu’en présence des femmes, va trouver en Katya, médecin légiste à la beauté troublante, une alliée inattendue. Une quête de vérité qui va les mener du désert et de ses mirages au dédale de la cité de Djeddah et ébranler leurs certitudes à jamais…

La couverture et le titre m’ont attiré, je n’ai pas lu la 4° couverture, sûr que ce livre allait me plaire et ce fut le cas.

Nous sommes en Arabie Saoudite, le pays le plus riche des Emirats Arabe mais aussi le plus pratiquant. Les hommes et les femmes ne se côtoient pas, une police religieuse veille au respect des lois du Coran.

On se demande comment Nayir va –t-il pouvoir connaître la vérité, sans pouvoir côtoyer les femmes et ne pas offenser les frères de la victime qui sont d’une famille riche et intouchable?. Katya, une laborantine et fiancée à l’un des frère va aussi s’intéresser à cette affaire ; il leurs sera difficile de se concerter, ils prendront des risques pour trouver la vérité.

L’histoire  de Nouf nous plonge dans une famille riche d’Arabie saoudite, les filles vivent entre elles, on leur choisit un mari , elles ne doivent sortir qu’accompagner, mais on va découvrir que tout cela n’est pas toujours respecter, les règles sont souvent détournées ; ces femmes ont à leur dispositions tout ce qu’elles veulent matériellement mais leur plus grand souhait, est la liberté.

Katya représente une minorité qui veut avoir un métier, une indépendance et choisir son mari, son choix requiert beaucoup de courage ; elle entraîne Nayir dans des lieux où on ferme les yeux, où des couples non légitimes se retrouvent, Nayir aura aussi des contacts avec les occidentaux qui vivent dans des résidences privées.

En plus de lire une enquête intéressante et bien mené, on découvre à la fois, un pays riche et arriéré envers les femmes ; j’ai adoré ce roman, ce fut un dépaysement pour moi qui n’avait aucune connaissance de ce pays et l’histoire de Nouf est émouvante.

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :