Petitepom lit…











{9 décembre 2014}   Esprit d’hiver-Laura Kasischke

9782253194323_110x177

Lorsqu’elle se réveille ce matin-là, Holly, angoissée, se précipite dans la chambre de sa fille. Tatiana dort encore, paisible. Pourtant rien n’est plus comme avant en ce jour de Noël. Dehors, le blizzard s’est levé ; les invités ne viendront pas. Au fil des heures, ponctuées par des appels téléphoniques anonymes, Tatiana devient irascible, étrange, inquiétante. Holly se souvient : l’adoption de la fillette si jolie, treize ans auparavant, en Sibérie… Holly s’interroge : « Quelque chose les aurait suivis depuis la Russie jusque chez eux ? »

J’ai  aimé l’ambiance de ce livre, proche d’un autre de l’auteur que j’ai aussi apprécié: « en un monde parfait ».

Le décor est déja angoissant, nous sommes dans une maison isolée par des chutes de neige, Holly s’est levé en retard rempli d’un pressentiment ; le lecteur est tout de suite dans le vif du sujet : quelque chose se prépare mais quoi?

David, son mari part chercher ses parents à l’aéroport laissant Holly et sa fille à la maison pour préparer le repas de noël ; Holly trouve sa fille Tatty perturbé mais on ne sait pas pourquoi, la neige tombe de plus en plus et David met du temps à rentrer. Tout est là pour donner envie de tourner les pages afin de répondre à toutes ses interrogations.

Tout en préparant ce repas, Holly nous fait part de ses pensées qui nous renseigne sur l’adoption de Tatty, le passé de Holly, ses inquiétudes pour sa fille….Ces passages sont très descriptifs et très bien écrits ; on est déja à la moitié du livre que quelque heures seulement ont passé.

Plus  dans cette lecture, plus je sentais que quelque chose clochait, mais je ne comprenais pas quoi, ce n’est qu’à la dernière page que tout c’est éclairé pour moi et que cette lecture a pris tout son sens.

Le style est parfois un peu lourd, car très descriptif, l’auteur part dans des divagations pour remplir des pages et embrouiller le lecteur, pour arriver à la fin à un fait divers qui se résume en une page, heureusement que le livre est court, bien que dans la seconde moitié je commençais à trouver par moment, le temps long .

lu dans le cadre du challenge  » bingo littéraire » et LC sur le groupe facebook  » lecteurs belges compulsifs »

Publicités


Merci pour cette chronique, envie de le lire, pour comprendre ce qui se passe sur cette fameuse dernière page…



petitepom says:

@ livresque78 : bonne lecture 😉



Une auteure que j’adore 🙂



petitepom says:

@ Léa Touch Book : 🙂



BlueGrey says:

J’ai beaucoup aimé ce roman-là (tout comme les autres romans de Laura Kasischke que j’ai lu), la façon dont petit à petit un quotidien tranquille et banal devient oppressant…



petitepom says:

@ BlueGrey : j’ai préféré « en un monde parfait » à celui ci et je suis ravie d’avoir encore 2 de ses livres dans ma biblio



BlueGrey says:

@petitepom : oui, « En un monde parfait » est très bon, et « Les revenants  » aussi ! 😉



petitepom says:

@ BlueGrey : je note « les revenants » merci



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :