Petitepom lit…











{4 janvier 2015}   Le Cercle de pierre, Tome 2 : le talisman-Diane Gabaldon

9782290098493_110x160

1968. À la mort de son mari, l’historien Frank Randall, le Dr Claire Beauchamp-Randall emmène sa fille Brianna en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures. Là, elle révèle à sa fille le terrible secret qu’elle n’a jamais dévoilé depuis qu’elle fut retrouvée inanimée au pied d’un menhir, dans un ancien site mégalithique… après trois années d’absence inexpliquée. 1744. Après avoir fui l’Écosse où ils sont hors la loi, Claire et son jeune époux Jamie se sont réfugiés en France. Ils attendent un heureux événement, mais une menace plane sur leur bonheur : la terrible répression qui guette les Highlanders si le prince Charles-Édouard Stuart persiste dans ses projets d’invasion de l’Écosse. Claire et Jamie décident donc de tout faire pour modifier le cours de l’Histoire et empêcher ce massacre…

Je fus très surprise en ouvrant ce livre ; alors que j’ai laissé Claire dans le tome1, en France au XVIII° siècle avec son mari Jamie, fuyant l’Ecosse où il est déclaré hors la loi par les Anglais, je la retrouve en 1968 en Ecosse avec sa fille, Brianna. 

 Mais mon étonnement est vite oublié quand Claire raconte à sa fille, sa vie en France au coté de son père Jamie.

Jamie remplace un parent qui est marchand de vin au Havre, il côtoie les nobles de l’époque et va même déjeuner et coucher à Versailles. Leur vie de couple est guillerette et légère, nos jeunes tourtereaux mènent la belle vie des Parisiens avec des passages pleins d’humours.  

Le coté politique : persuader le prince d’Ecosse et les jacobites de ne pas se soulever comme le Roi d’Angleterre pour empêcher le massacre des Ecossais, est peu abordé. Du coup cette lecture est plaisante, le page se tourne très vite et l’épaisseur du livre ne se sent pas. Il y a de l’action à chaque pages, dès que nos deux héros ont finis de résoudre un problème, une visite en apporte un autre, ou un dîner se finit par une catastrophe, tout cela avec une pointe d’humour et une aura de roman d’amour. 

Ce 2° tome est plus féminin peut être que le 1°, j’ai préféré ce coté plus romanesque, moins guerrière. Malgré son épaisseur, je ne me suis pas lassée une seconde, pressée de pouvoir reprendre ma lecture pour suivre les aventures de nos amoureux. La fin apporte un note d’espoir qui donne envie de poursuivre.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :