Petitepom lit…











{19 février 2015}   Pleine brume-Laurent Botti

9782290303337_110x180

Une petite cité médiévale cossue, nichée entre les collines bourguignonnes. Sous le soleil de printemps, Laville-Saint-Jour est un ravissement. Claire Hermin tombe sous le charme. Brillante avocate, elle a décidé de quitter Paris après le scandale qui a terni sa réputation : une vilaine affaire de meurtres d’enfants dont elle a fait acquitter le prévenu… qui s’est finalement avéré coupable. Mais il n’est pas si facile de repartir à zéro. Claire en fait la cruelle expérience. Lorsque l’automne arrive, la vallée devient un piège à brouillard. Une chape de brume tombe sur Laville, où rôde un assassin. Un à un, des enfants disparaissent. Lorsqu’on retrouve leurs cadavres, tous portent les mêmes effroyables mutilations. Horrifiée, Claire a l’impression de replonger dans le cauchemar qu’elle avait voulu fuir. Qui s’acharne ainsi sur des innocents ?

Ce livre date de plusieurs années, il traînait dans une de mes biblio, couvert de poussières ; c’est grâce au challenge « boule de neige » que je l’ai ouvert.

J’avais peur qu’il soit démodé, et qu’il ne me plaise pas car , je suis de moins à moins fan de policiers.

Et je l’ai dévoré, l’ambiance est glauque, digne d’un des premiers Stéphen King ; comme le titre l’indique, nous sommes tout le temps dans une brume hivernale au coeur d’un village Français au style très Gothique : rien que le décor donne froid dans le dos.

Mais c’est pas tout… des enfants sont horriblement mutilés, les villageois dont les familles sont là depuis plusieurs siècles sont unies par des secrets qui paraissent des plus bizarres et lugubres.

Ajouté à cela de l’action en permanence : vous ne pouvez plus lâcher cette lecture.

Les meurtres se succèdent, les villageois se taisent de terreur, les nouveaux arrivant (Alex, l’inspecteur et Claire, l’avocate )sont un peu perplexes car ils se retrouvent mêlés à l’affaire de façon bien plus proche qu’ils ne pensaient.

L’histoire est bien ficelée, je suis ravie d’avoir ressorti ce policier.

lu dans le cadre de 2 challenges : « lire sous la contrainte, effet boule de neige »

Publicités


Méloë says:

La couverture n’est pas très avenante et tu n’étais visiblement pas plus emballée que ça à l’idée de t’y plonger mais ton billet me convainc de m’y intéresser. J’aimerai bien le lire, maintenant.



petitepom says:

@ Méloë : c’est grâce à un challenge et le choix de ma binone que je l’ai ouvert, en effet!



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :