Petitepom lit…











{23 septembre 2015}   Les mille et une vies de Billy Milligan-Daniel Keyes

9782702138014_200x315Cela fait presque qu’un an que ce livre m’a été choisi, dans le cadre du challenge  » choisir dans sa PAL », je me décide enfin à le lire….

Quand la police de l’Ohio arrête l’auteur présumé de trois, voire quatre viols de jeunes femmes, elle croit tenir un cas facile : les victimes reconnaissent formellement le coupable, et celui-ci possède chez lui la totalité de ce qui leur a été volé. Pourtant, ce dernier nie farouchement : il reconnaît les vols, mais pas les viols. Son comportement étrange amène ses avocats commis d’office à demander une expertise psychiatrique. Et c’est ainsi que tout commence…
On découvre que William Stanley Milligan possède ce que l’on appelle une personnalité multiple, affection psychologique très rare qui fait de lui un être littéralement « éclaté » en plusieurs personnes différentes qui tour à tour habitent le corps de Billy. Il y a Arthur, un Londonien raffiné, cultivé, plutôt méprisant, et puis Ragen, un Yougoslave brutal d’une force prodigieuse, expert en armes à feu. En tout, 24 personnalités d’âge, de caractère, et même de sexe différents.
L’Affaire Billy Milligan a fait la une des journaux américains, fascinés par ce cas et par la lutte qu’ont menée les psychiatres et Billy lui-même pour essayer de « fusionner » en un seul individu ses 24 personnalités. Quant au livre, construit comme un véritable drame shakespearien, il est le résultat de mois et de mois de rencontres et d’entretiens entre Daniel Keyes et… Ragen, Arthur, Allen et les autres.

Je n’accroche pas à cette lecture, les multiples personnalités de Billy m’embrouillent, j’ai du mal à comprendre qui sont les personnages réels et fictifs dans la tête de Billy. On retrouve des similitudes avec  » des fleurs pour Algernon » de l’auteur, il décortique et s’intéresse au disfonctionnement  du cerveau humain, dans l’un c’est futuriste, dans celui ci c’est réel. Je suis pas fan des fait divers, je préfère les fictions.

J’ai lu que la 1° partie et supervisé la suite ; dans ces premières pages, on assiste à une répétition de traitement, au départ il est intéressant de découvrir ces multiples personnalités mais peu à peu c’est lassant surtout que les traitements n’apportent pas, je trouve des résultats ; je ne connais pas la psychiatrie, c’est surement très long ; mais moi, je veux lire un livre qui avance et suivre un cours de psychologique.

Du coup, j’abandonne cette lecture.

Publicités


Je me souviens d’avoir lu ce livre après ma découverte de l’auteur avec « Des fleurs pour Algernon », véritable coup de coeur. Ici, il y avait quelques passages un peu plus rébarbatifs, mais c’était du au choix de la narration. Et le tout restait vraiment fascinant comme tu le dis.



petitepom says:

@ La chèvre grise : Je le commence juste, je te dirai mes impressions une fois ma lecture avancée 😉



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :