Petitepom lit…











{17 janvier 2019}   Poupée volée -Elena Ferrante

Leda, quarante-huit ans, a laissé partir ses deux filles avec leur père au Canada.
Profitant de sa liberté retrouvée, elle s’offre des vacances, près de Naples. Sur la plage, elle observe une jeune mère et sa petite fille, merveilleusement complices.

J’ai un avis assez mitigé sur ce roman. J’ai bien aimé la série  » l’amie prodigieuse » en regrettant des passages un peu long. Dans ce roman, j’y retrouve des passages un peu ennuyeux, les souvenirs de la narratrice sont longs ; quand à l’histoire, elle même, je suis perplexe.
J’ y ai vu, le récit d’une femme qui n’a pas la fibre maternelle et qui l’a mal vécue ; la vol de la poupée est un acte de folie passagère, peu être une jalousie de voir une mère et son enfant si bien s’entendre…

Publicités


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :