Petitepom lit…











41d3vaTKy5L._SX95_Jusqu’à quel point connaît-on ses voisins? La petite ville de Promise Falls est sous le choc: les Langley ont été cruellement assassinés. Seul témoin du drame: Derek Cutter, dix-sept-ans, qui a profité de l’absence de ses voisins pour occuper la maison avec sa petite amie. Déjà connu pour de petits méfaits, il est le coupable parfait aux yeux du voisinage. Son père, persuadé de son innocence, se lance dans une enquête haletante qui va mettre au jour de sombres révélations sur les habitant de la petite ville en apparence si paisible. Tout le monde a un secret à cacher….

J’ai dévoré ce policier, dès les premières pages , ca démarre fort, on a toujours de nouveaux éléments qui nous embrouille.
On ne voit pas qui à pu tuer les voisins d’à coté, toutefois, je me suis vite douté que c’était une erreur et que c’était la famille de Derek qui était visé, j’ai aussi eu un soupçon sur le suspect quand on découvre l’arme du crime mais je ne voyais pas le pourquoi, ce n’est qu’aux dernières pages que tout devient clair.
Ce policier est facile à lire, très fluide, avec beaucoup de dialogues. 

 

Publicités


mincouv24692821En 2049, le monde est encore tel que nous le connaissons, mais le temps est compté. Seule une poignée de potentats savent ce que l’avenir réserve. Ils s’y préparent. Ils essaient de nous en protéger. Ils vont nous engager sur une voie sans retour. Une voie qui mènera à la destruction ; une voie qui nous conduira sous terre. L’histoire du silo est sur le point de débuter. Notre avenir commence demain. Deuxième volet, en forme de prequel, de la trilogie Silo.

J’ai bien aimé ce roman de SF, alors que le premier tome m’avait un peu déçu car il y avait trop de flou tout au long de l’histoire, celui ci nous ramène au XXI siècle et nous donne des explications ; du coup, on comprends mieux le déroulement du récit.
Ce roman se déroule sur 3 siècle, on connaît donc l’avant, et on revient aussi sur le récit du premier tome, toutes les pièces du puzzle se mettent en place.
Je vais sans tarder lire le 3° volet, curieuse de connaître la fin.



{25 mars 2018}   Silo, tome 1 -Hugh Howey

4106RS3LCQL._SX95_Dans un futur postapocalyptique indéterminé, quelques milliers de survivants ont établi une société dans un silo souterrain de 144 étages. Les règles de vie sont strictes. Pour avoir le droit de faire un enfant, les couples doivent s’inscrire à une loterie. Mais les tickets de naissance des uns ne sont redistribués qu’en fonction de la mort des autres.
Les citoyens qui enfreignent la loi sont envoyés en dehors du silo pour y trouver la mort au contact d’un air toxique. Ces condamnés doivent, avant de mourir, nettoyer à l’aide d’un chiffon de laine les capteurs qui retransmettent des images de mauvaise qualité du monde extérieur sur un grand écran, à l’intérieur du silo.
Ces images rappellent aux survivants que ce monde est assassin. Mais certains commencent à penser que les dirigeants de cette société enfouie mentent sur ce qui se passe réellement dehors et doutent des raisons qui ont conduit ce monde à la ruine

J’ai été une fan de Sf, je sais pas si c’est moi qui est changé ou la SF, mais je trouve moins d’intérêt à présent à ces lectures. J’ai quand même voulu essayer avec ce roman Silo, l’idée au départ m’a plu, on découvre les Hommes vivants sous terre dans des cylindres d’ une centaines d’étage, le monde extérieur est mortel.

certains moments sont longs, on passe beaucoup de temps au centre de ce Silo à passer d’étage à étage, l’intrigue est bien mais cela manque de rebondissements, il y a trop de questions sans réponse.

Je suis toutefois allé au bout de cette lecture car j’envisage de lire la suite pour avoir les réponses que j’attends. Avec la SF, il faut faire preuve de patience pour comprendre et apprécié 🙂



41uhaCnaxyL._SX210_

Dora Tide sait depuis quelques jours qu’elle est enceinte. Une merveilleuse nouvelle qui réveille néanmoins chez la jeune Londonienne de douloureux souvenirs. Il y a onze ans, son très jeune frère, Alfie, a disparu sur la plage. Dora, sa sœur Cassie, leurs parents… Personne n’a réussi à surmonter le drame. Que s’est-il vraiment passé ce jour-là ? De retour sur les lieux de son enfance, Dora n’a qu’un souhait : renouer avec sa famille désunie et laisser, enfin, le passé derrière soi…

Un premier roman émouvant, saisissant de justesse et de profondeur autour d’une famille prisonnière de ses secrets.

Hannah Richell est anglaise. Après une carrière dans l’édition, elle a émigré en Australie en 2005. Aujourd’hui, elle vit à Sydney avec son mari et leurs deux enfants, et se consacre désormais à l’écriture. Un fragile espoir est son premier roman.

J’avoue , je n’aime pas trop les romans quand il y a des disparitions ou morts d’enfants, celui ci a des bonnes critiques, du coups, je me suis lancée.
J’ai bien aimé, revivre la passé dans cette famille malgré le drame qui va s’y dérouler, on sent que tout le monde cache quelque chose, on a envie de savoir la vérité.



180306083911971845

Pour les règles les voici :
• Du 20 mars au 20 juin, le but du challenge est de lire le maximum de livres correspondants aux cases. 1 livre = 1 case, autrement dit un livre ne peut pas valider plusieurs cases à la fois.

• Chaque case remplie vous vaudra 1 point. Pour chaque ligne ou colonne remplie cela vous vaudra 5 points bonus. Et enfin si la grille est entièrement remplie cela vous vaudra un bonus de 10 points!

Cela se passe : ici

Mon bilan : bingo couvertures

 



bm_3564_583038Pour la jeune Pivoine, recluse dans les appartements des femmes et promise à un mari qu’elle n’a jamais rencontré, la vie est monotone.
Aussi, lorsque dans les jardins de la famille Chen, parmi les senteurs de gingembre, de thé vert et de jasmin, une troupe de théâtre vient jouer son opéra favori, Pivoine supplie ses parents de la laisser assister au spectacle. Sa mère, réticente par souci des convenances, est rassurée par son époux : les femmes regarderont l’opéra derrière un paravent. Mais durant la représentation, la jeune fille s’éprend d’un homme élégant aux cheveux de jais.
Commence alors l’inoubliable récit du destin de Pivoine et de ses amours contrariées. Le nouveau roman de Lisa See nous plonge, dans la Chine du XVIIe siècle, après la chute de la dynastie Ming et la prise du pouvoir par les Mandchous. C’est à un long voyage dans les affres de la passion – et ses conséquences jusque dans l’au-delà – que nous convie Le Pavillon des Pivoines : un roman d’amour fou, imprégné du mystère des traditions chinoises.

J‘ai un avis assez mitigé, sur ce livre, on est à la lisière de l’irréel, j’ai découvert l’auteur avec « fleur de neige« , j’avoue l’avoir préféré.
C est, là encore, l’histoire des femmes en Chine qui refuse le réclusion dans les pavillons pour femmes, elles ont le désir d’écrire et d’exprimer leurs sentiments, pour cela elles créé dans cercles littéraires.
Mais il est surtout question de traditions chinoises et plus particulièrement du culte des esprits et des morts et des rites funéraires, et c’est pour cela que mon avis est mitigé.



et cetera