Petitepom lit…











{25 novembre 2016}   Une mariée de trop-Louise Vianey

sm_cvt_une-mariee-de-trop_8193Du rêve à l’enfer, son cauchemar va vous tenir en haleine jusqu’à la dernière page…

Margot est aux anges : elle est sur le point d’épouser Gabriel. Mais lorsqu’elle s’avance à l’église dans sa belle robe blanche, le fiancé est déjà devant l’autel… en train de jurer fidélité à une autre ! Humiliée, Margot s’enfuit. Mais, le lendemain, la jeune mariée est portée disparue, et la fiancée éconduite devient la coupable idéale.

C est un bon policier, même si on devine assez vite qui est le coupable, ce qui rend la victime comme une inconsciente voir un peu cruche.
Pas un grand policier où on est scotché, c’est prévisible et simplet.

Publicités


sm_cvt_le-voyage-de-nina_4969C’est l’histoire de Nina, une jeune fille qui à la suite de la mort de ses parents va fuguer pour échapper à une vie qu’elle déteste et se retrouver sur un chemin d’aventures…

j’ai beaucoup aimé  » la grand mère de Jade  » et  » la nonne et le brigand » , du coup j’ai eu envie de lire un autre livre de cette auteur, mais là je suis un peu déçue, l’histoire est sympa, les aventures de Nina sont d’un commun lassant, j’espérais une chute qui donne un petit quelque chose à ce récit…



sm_cvt_les-ferrets-de-la-reine_14651624 : tandis que se négocient âprement les conditions du mariage entre le prince de Galles et Henriette, la sœur du roi Louis XIII, le jeune Louis Fronsac, âgé de douze ans, entre en sixième au collège de Clermont.

Louis va se lier d’amitié avec un enfant noble et découvrir une redoutable conspiration conduite dans le collège même. Cet ami est un jeune orphelin, pensionnaire comme lui, nommé Gaston de Tilly.

Conduit par des jésuites hostiles à l’alliance anglaise, le complot vise à ruiner la confiance entre la France et l’Angleterre, au risque de broyer la reine de France, Anne d’Autriche. Louis, enfant roturier sans relation à la Cour, devra utiliser toute son ingéniosité pour prévenir la reine, afin qu’elle ne porte pas, lors d’un bal, les faux ferrets de diamants offerts par l’Angleterre.

Entre tavernes louches, pièces secrètes du collège et repaires de bandits, Louis et Gaston cherchent par tous les moyens à sauver la reine, avec cette première enquête qui révèle de fins limiers en devenir !

J’ai acheté toutes une séries des aventures de Louis Fronsac, avant d’acheter celui ci, j’attendais de ces lectures une histoires policières autant qu’historiques, dans ce premier volet Louis Fronsac est un enfant, du coup ce livre relate plus d’éducation, et cela ne m’a pas emballé. Je lirais par contre les autres romans qui sont dans ma bibliothèque car le coté plus policier devrait me plaire.



{16 novembre 2016}   Serre moi fort – Claire Flavan

41jitgawl1l-_sx95_« Serre-moi fort. » Cela pourrait ressembler à un appel au secours. Du jeune Nick, tout d’abord. Victime collatérale de la disparition inexpliquée de sa sœur, contraint de vivre dans un foyer brisé et entre deux parents totalement obsédés par leur quête de vérité. Il aimerait tant que sa mère le prenne dans ses bras… D’Adam Gibson, ensuite. Policier chargé de diriger l’équipe qui enquête sur la découverte d’un effroyable charnier dans l’Alabama, il doit identifier les victimes – toutes des femmes – et tenter de remonter jusqu’au tueur, qui a savamment brouillé les pistes. Si Adam parvient à cerner quelques-unes de ses motivations, c’est à peu près tout. Et il prend le risque de trop qui le jette directement dans les bras du tueur. Commence alors entre eux un affrontement psychologique d’une rare violence… N’entendez-vous pas leur appel désespéré quand tous murmurent : « Serre-moi fort » ?

Encore une fois, j’ai dévoré ce roman, Claire Flavan a un don pour tenir ses lecteurs en haleine, l’histoire est diaboliquement génial.



51ivo4awntl-_sx95_Stéphane vit à Lyon avec son père, un éminent épidémiologiste. Si des adultes ont survécu, son père en fait partie, elle en est convaincue. Alors elle refuse de rejoindre le R-Point, ce lieu où des ados commencent à s’organiser pour survivre. Elle préfère attendre seule, chez elle, que son père vienne la chercher. Et s’il ne le fait pas ? Et si les pillards qui contrôlent déjà le quartier débarquent avant lui ? Tout espoir s’écroulera, à l’exception d’un seul : un rendez-vous fixé à Paris…

je suis un peu déçue par cette lecture, on a très peu d’explications, je sais qu’il faut lire les 3 autres romans qui relatent la même histoire racontée par un autre des 4 héros survivants, la fin de celui ci ne me donne pas envie de lire les autres, dois je lire le dernier? Aurais je les réponses que j’espère? Je ne sais pas trop quoi faire…



{10 novembre 2016}   Caresser le velours-Sarah Waters

sm_cvt_caresser-le-velours_9284Le récit initiatique et sentimentalo-saphique d’une jeune écailleuse d’huîtres du sud de l’Angleterre. Plongée dans cette Angleterre qui condamna Oscar Wilde, dans les coulisses des salons mondains et du beau monde saphique, Caresser le velours nous offre, sous un éclairage inédit, une vision insolite et fascinante de cette fin de siècle qui préluda à la Belle Époque. Caresser le velours est devenu très vite un livre culte dans les milieux homo à Londres avant d’être, à l’instar d’Armistead Maupin, reconnu par le grand public et de devenir une série à succès à la télé anglaise (BBC).

Cette lecture demande de la tolérance, c’est plus qu’un roman sur l’homosexualité, c’est aussi une livre sur la libération de la femme : nous sommes en 1897, la femme était sous l’autorité d’un mari ou d’un frère, mais là nous côtoyons des femmes seules qui assument leurs choix sexuels.
Pour cela, on suit l’histoire de Nancy qui va quitter sa famille avec son amie Kitty et vivre dans le milieu du music-hall, dans celui de la prostitution, dans un milieu plus aisée sous la soumission d’un femme riche et enfin dans un milieu plus modeste mais plus libérale où les femmes travaillent et se battent pour acquérir des droits ( droit de vote, aide aux logements…).



et cetera