Petitepom lit…











{26 octobre 2014}   Meurtres au manoir-Willa Marsh

9782290058305_160x259

Clarissa s’installe dans le manoir de Thomas, un veuf courtois et cultivé qu’elle vient de rencontrer. Elle ne s’imagine pas que cette magnifique demeure de style Tudor, perdue aux confins du pays de Galles, va être le théâtre d’un piège implacable organisé par Olwen et Gwyneth, les deux charmantes vieilles tantes de son compagnon.

Si j’ai beaucoup aimé « Meurtres entre soeurs » celui-ci m’a pas autant emballé. J’attendais comme dans le premier, plus d’implication de la part des deux vieilles tantes mais elles sont assez effacées.

La femme de leur neveu et l’amie de celle-ci sont les personnages principaux, ainsi qu’un cousin illégitime. Tout le monde complote contre les autres, chacun y va de son plan. C ‘est confus et cela a fini par devenir ininetressant.

Le lecteur s’y perd, cette confusion entraine une lassitude dans cette lecture, je suis déçue, les 2 jeunes filles n’ont pas le panache des vieilles tantes.

Publicités


41dI8p1zruL__AA160_

Le village de Daggerhorn semble sommeiller au creux de la vallée. Depuis des générations, le Loup qui menace sa tranquillité est tenu à l’écart grâce à un sacrifice mensuel. Mais aujourd’hui, plus personne n’est à l’abri. Et la peur rôde… A la mort de sa soeur, Valérie est inconsolable. Henry, le séduisant fils du forgeron, tente de gagner ses faveurs, mais le coeur indompté de la belle bat pour un autre garçon : Peter, le bûcheron exclu du groupe, qui lui offre des escapades palpitantes en dehors du cocon familial. Un beau jour, un chasseur de loups de passage dans la région fait une terrible révélation qui provoque la stupeur des villageois : la Bête qui les terrorise vit parmi eux. Chacun devient suspect. Bientôt, on comprend que seule Valérie peut entendre la voix du Loup. Et celui-ci exige qu’elle le rejoigne avant que le sang ne coule…

J’ai un avis plutot mitigé pour ce livre, dans la 1° moitié du livre, l’histoire se met en place, on ne sait pas trop si o, lit un conte ou une histoire fantastique, on attend un évènement pour nous guider.

Celui ci survient au milieu de l’histoire, un personnage nouveau fait une révélation aux villageois, cela va donner de l’interet au récit, celui-ci devient plus prenant, on sait ce qu’on attend.

Le village va vivre dans la suspicion, la denonciation, le lecteur cherche lui aussi qui est le Loup-Garou parmi les personnages, c’est la seule source de pigment à l’histoire.

La fin m’a déçue, je n’en dirai pas plus sinon, je dévoile tout ; l’écriture n’est pas non plus d’une grande richesse, ca manque de fluidité, ce qui confirme ma deception, je pense.



9782757822814_110x182

Maria n’était pas du genre à se suicider : c’est ce que soutient une de ses proches au commissaire Erlendur. On l’a pourtant retrouvée pendue dans son chalet, sur les bords gelés du lac de Thingvellir. Erlendur rouvre l’enquête et découvre que, peu avant sa mort, la victime était entrée en contact avec sa mère défunte grâce à un médium. Celle-ci avait promis de lui envoyer un « signe ». Erlendur ne croit pas aux fantômes.

J’aime bien retrouvé Erlendur et ses enfants, c’est un personnage taciturne et solitaire dans sa vie privée, et proche des gens concernés par ses enquêtes.

Dans ce roman, au départ, on a affaire à une simple histoire de suicide, mais cela éveille des soupçons, deux enquêtes plus vieilles viennent aussi interpeller notre policier, qui aime les réponses. Il interroge les proches de la suicidée, revient voir ceux des personnes disparues par le passé…

Dans l’histoire de Maria, un indice le pousse à chercher une culpabilité, elle était dans le noir quand on la retrouvait, ce dont elle avait peur…

Les chapitres en italique qui reprennent les pensées de Maria avant son suicide, désignent le mari comme suspect, du coup, on est ravi de l’instinct d’Erlendur.

Nous revenons aussi sur la vie privée du policier, car la victime, Maria comme Erlendur ont perdu quelqu’un de proche quand ils étaient jeune, cela explique peut être l’envie d’Erlendur de chercher encore des réponses.

Le premier roman que j’ai lu de cette auteur était « la femme en vert », j’avais adoré ce livre et la personnalité d’Erlendur, ce 6° tome m’a procuré le même plaisir.



9782290064948_160x238

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit, et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut reprendre sa vie en main. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pour la même durée. Ce que Travis ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui. Une fois toutes les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies ?

Je n’aurais jamais acheté ce livre sans l’enthousiasme d’un groupe de filles, folle de Travis sur Facebook, elles ont piqué ma curiosité, mais mon avis est assez mitigée.

Il m’a fallu une centaine de pages pour rentrer dans l’histoire, j ‘avais du mal avec les prénoms, je ne savais pas trop qui était fille ou garçon. Une fois, les personnages mis en place et le pari en route entre Travis et Abby, je me suis amusée à lire leur jeu.

Une fois qu’ils ont été ensemble, par contre, j’ai trouvé Travis trop possessif, idéal pour pigmenter l’histoire mais invivable ; les moments où ils ont rompus m’ont paru trop violents, très film d’action Américain, si j’aime cela au cinéma, j’apprécie moins dans mes lectures, encore une fois, Travis le héros, n’est pas à mon goût.

Dans l’ensemble, c’est sympa, par prise de tête, une romance mouvementée, idéal à lire pour se détendre, sans plus.



{14 octobre 2014}   Les mères-Samantha Hayes

9782266240024_160x262

Claudia, enceinte, et son mari James, en mission pour l’armée, cherchent la nanny idéale. Ils engagent Zoé Harper. Celle-ci s’installe chez eux, mais il apparaît rapidement qu’elle n’est pas là uniquement pour garder les enfants. Pendant ce temps, l’inspecteur Lorraine Fisher enquête sur le meurtre et l’agression de femmes enceintes. Premier roman.

J‘ai beaucoup aimé cette lecture, c’est bluffant, je n’ai rien vu venir, focalisé sur la même personne, persuadé de sa culpabilité.

Dés le départ, la nounou qui vient aider Claudia parait louche et cela fait d’elle le coupable idéal. Son comportement de fouineuse et sa vie privée renforce ce sentiment ; créant un malaise qui nous induit en erreur. Le lecteur a peur pour claudia et son bébé à naitre : du coup, nous somme bernés du début à la fin…..



9782749911595

Ever apprend à maîtriser ses récents dons d’immortelle avec Damen, son âme sœur, qui l’initie aux pratiques obscures de son nouveau monde, Summerland. Ils vivent ensemble le parfait amour, jusqu’au jour où Damen est frappé d’un mal soudain et inconnu qui détruit peu à peu sa mémoire, son identité… et met sa vie en péril.

Prête à tout pour le sauver, Ever explore les dimensions mystiques de Summerland, où elle découvre le passé de son grand amour – une terrible histoire qu’il espérait lui cacher… Elle apprend aussi les secrets du temps et surtout l’existence d’un portail qui apparaît au moment de la lune bleue et permet de circuler entre les différentes époques.

Or la lune bleue approche… Ever doit alors faire face à un choix déchirant : remonter le temps pour ramener sa famille à la vie ou rester dans le présent et sauver Damen, qui s’affaiblit un peu plus chaque jour.

Ce livre se lit facilement, je l’ai d’ailleurs parcouru en deux jours, l’histoire est prenante.

Ever et Damen se sont enfin retrouvés pour l’éternité quand un nouveau personnage vient perturber cette entente. Seule Ever voit ce qui se passe et cherche à arranger les choses.

Le lecteur est pris par cette envie de sauver Damen et de résoudre cette enigme, c’est une lecture détente,une belle histoire d’amour d’adolescent.



et cetera