Petitepom lit…











{22 octobre 2015}   La liste-Siobhan Vivian

9782092543375_200x300 Cela fait longtemps que j’ai envie de lire ce livre, le contexte  m’intrigue, c’est cruel mais aussi très tentant de voir jusqu’où ca va

Comme chaque année, une liste est placardée sur les murs du lycée de Mount Washington. Elle désigne la plus belle et la plus laide des filles de troisième, de seconde, de première et de terminale. Mais personne ne sait qui établit cette liste annuelle.

J’ai bien aimé cette lecture, au départ, j’ai eu du mal à m’y retrouver avec toutes ces filles : les belles, les moches et leurs amies. Puis peu à peu, j’ai finis par bien connaitre chacune d’elles, grâce à leur façon de réagir face à leur nomination sur la liste.

Alors qu’au départ, chacune veulent rester en zen attitude, on voit qu’elles changent ; c’est ce qui fait la richesse de cette lecture : être désigné, donc reconnue a son importance pour cette petite communauté.

Publicités


{18 octobre 2015}   Maman a tort- Michel Bussi

9782258118621_200x321

J’ai découvert l’auteur avec « L’avion sans elle », j’en garde un bon souvenir ; j’ai  eu envie d’en lire un autre : Le résumé de celui ci m’a intrigué….

Mardi 2 novembre 2015. Lorsque Vasile, psychologue scolaire, se rend au commissariat du Havre pour rencontrer la commandante Marianne Augresse, il sait qu’il doit se montrer convaincant. Très convaincant. Si cette fichue affaire du spectaculaire casse de Deauville, avec ses principaux suspects en cavale et son butin introuvable, ne traînait pas autant, Marianne ne l’aurait peut-être pas écouté.
Car ce qu’il raconte est invraisemblable : Malone, trois ans et demi, affirme que sa mère n’est pas sa vraie mère. Sa mémoire, comme celle de tout enfant, est fragile, elle ne tient qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche…
Vasile le croit pourtant. Et pressent le danger. Jeudi 4 novembre 2015, tout bascule. Le compte à rebours a commencé. Qui est Malone ?

Je suis déçue par cette lecture, l’histoire du petit garçon m’intriguait, mais que de longueurs pour arriver à l’essentiel.

Je ne peux pas dire ce que livre n’est pas bien, mais je préfère des policiers plus mouvementés, ceux qui aiment les détails et que l’on décortiquent le coté psychologique, trouveront ce livre intéressant, Pour moi, c’es trop décortiqué et long a avancer.

Au départ, j’ai lu toutes les pages, puis peu à peu, je me suis lassée, curieuse de connaitre l’histoire de Malone, j’ai sauté des pages pour lire que ce qui concerné Malone, tout fini par se regrouper et s’expliquer, c’est une belle intrigue, dommage que la construction soit si lente.



9782845637795_200x314

C ‘est mon auteur préféré, il n’y a pas un roman de lui que je n’ai pas aimé….

Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher…
…  elle passe la sienne à l’attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer :

 » Ce qui m’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel…  »

Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Un thriller psychologique vertigineux au final stupéfiant.

Comme toujours, j’ai été happé par ce roman, je cherche l’évasion et l’ inattendu dans la lecture, et c’est ce que je trouve avec Guillaume Musso.

Je ne vous parlerais pas de ce roman car je risque d’en dévoiler trop et ce serai dommage, le seule chose que je dirais, c’est que la fin, dans un premier temps m’a déçu, puis j’ai compris que dans cette histoire, on commence par la fin. La fiction et le réel s’embrouille…..



{4 octobre 2015}   Je voyage seule-Samuel Bjork

9782298097917_200x326Je ne connais pas cet auteur, c’est un prêt ; la 4° couverture me plait bien….

Elles n’avaient que 6 ans …
En pleine forêt norvégienne, une enfant est retrouvée pendue à un arbre. Sur son dos, un cartable d’écolière; autour de son cou, une pochette d’une compagnie aérienne avec ces mots : « Je voyage seule ».
L’inspecteur Holger Munch, chargé de l’enquête, fait appel à son ancienne coéquipière Mia Kruger, jeune policière de génie. Quand Mia découvre le chiffre 1 inscrit sur un doigt de la victime, la tension monte d’un cran : il y aura d’autres meurtres identiques, assure-t-elle. La suite lui donne raison… Jusqu’où ira le tueur ? Comment arrêter le massacre ? Une enquête terrifiante, qui frappera les deux policiers plus intimement qu’ils ne le croient…

Ca commence super bien, la découverte de ces petites filles est touchante, nous sommes de tout cœurs avec les enquêteurs pour stopper ce malade.

Mais la construction de l’histoire m’a déçue, au départ, c’est lent à se mettre en place et une fois que l’équipe est réunis pour cette enquête, il y a que Mia qui apporte quelque chose d’intéressant dans l’affaire, elle a le don de trouver où il faut chercher ; les autres enquêteurs sont trop en second plan, même son coéquipier.

Alors que les policiers se retrouvent  directement impliqué , dans leur vie privée, j’espérais quelque chose mais rien ne venait, c’est confus, j’ai fini par fermer le livre sans aller au bout.



9782266210829_200x327 J’ai déjà lu plusieurs livres de cette auteur, puis j’ai arrêté, ces scénarios étaient similaires et du coup, je devinais la suite, cela fait quelques années. Dans la groupe Facebook : « l’auteur du mois » Harlan Coben a été désigné, j’ai donc décidé d’en relire un

Ancien sportif reconverti dans les relations publiques, Myron Bolitar tombe des nues quand il reçoit l’appel de Terese, dont il est sans nouvelles depuis sept ans : « Rejoins-moi. Fais vite… ». A peine arrivé à Paris, le cauchemar commence… Le mari de Terese vient d’y être assassiné, et l’ADN de sa fille, morte il y a des années, aurait été relevé sur les lieux du crime.
Qui en veut à la vie de Terese ? Quels secrets lui a-t-elle cachés ? Pourquoi le Mossad, Interpol et la CIA les traquent-ils sans relâche ? Enlèvements, manipulations génétiques, meurtres, menace islamiste, complots internationaux… Pour Bolitar et ses alliés de toujours, la chasse est ouverte.

J’ai lu ce livre en 3 jours, pressée de connaitre le suite, de plus en plus intrigante, alors que j’avançais dans ma lecture.

Myron, notre personnage principal est pris dans une spirale de questions et d’accusations ; A  la fois suspect pour la police et enquêteur, son amie Thérèse vit une situation des plus complexe. Le lecteur ne comprend pas ce qui peut se passer, on est dans le flou total ; quand Myron commence à comprendre, on est encore plus dans la confusion, jusqu’au derniers chapitres où l’horreur nous est révélé.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu cet auteur, j’ai de nouveau envie d’en lire d’autres car on est tenu en alerte en permanence, sans pouvoir lâcher le lire



et cetera