Petitepom lit…











9782253176510_160x258

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Anastasia Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut lui résister. Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie… Romantique, libératrice et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Vu le tome 1 et le titre  » plus sombre », je m’attendais à du plus lourd et c’est tout le contraire, c’est plus une romance et cela m’a plu.

En même temps que je lis cette trilogie, la bande annonce du film, viens de sortir ; je suis interéssée par les commentaires que je lis, je n’ai pas trop suivi les réactions que la trilogie a suscité, j’ai vu que certains lecteurs n’ont pas aimé du tout, mais je n’ai pas approfondi ces commentaires, par contre, je me régale à les lire à présent. Alors que certains lecteurs sont choqués, j’avoue que j’aime la relation autour des jeux que pratiquent Ana et Christian, à chacun de choisir ces jeux du moment que les deux soit consentants.

Revenons au livre, il ya plus de romance dans ce 2° tome, Christian se radoucit, il perd un peu de son charisme mais reste encore assez autoritaire, et Ana a du caractère.

Je me demande comment leur relation va évoluer dans le tome suivant , c’est une belle romance érotique agréable à lire pour l’été.

Publicités


{17 juillet 2014}   La baie des baleines -Jojo Moyes

couv17165171

Sur les plages préservées au sud de Sydney, Silver Bay est un véritable havre de paix. C’est ici que s’est réfugiée Liza McCullen avec sa fille Hannah pour échapper à sa vie passée. Mais l’arrivée de Mike Dormer va bouleverser la tranquillité de la petite communauté. Cet Anglais affable, trop curieux, menace d’anéantir tous les efforts de Liza pour sauver le petit hôtel familial et protéger les baleines.
La Baie des baleines nous plonge dans la nature sauvage australienne, autour de personnages en quête de nouveau départ.

C’est avec regret que je quitte cette baie des baleines, tellement on y est bien.

La richesse de cette lecture vient de sa construction : au départ, on s’installe dans ce coin de l ‘Australie, on fait connaissance des personnages, chaque chapitre est le récit d’un de ces personnages qui deviennent familiers et attachants.

En décor de fond, nous assistons à la migration des baleines, accompagnée des dauphins, cela finit de donnait une ambiance apaisante.

L’amour, puis un secret viennent compléter cette histoire ; le lecteur est emporté par toute sorte d’émotions qui se succédent.

La fin est belle, résolvant tout les problèmes, et c’est avec le sourire que l’on laissent Mike, Lysa, Hannah, Kate et tout les autres, sans oublier le baleines et les dauphins qui ont emerveillé notre lecture.

Lu dans le cadre du challenge « je prends de la auteur », proposé sur le Forum  » l’âme du livre » , merci à titpomme qui m’a fait découvrir cette auteur, j’en lirai d’autres 🙂

 



{13 juillet 2014}   L Assassin Royal – Robin Hobb

9782756400341_110x176

Adieux et retrouvailles » – tome 13

Sur l’île d’Aslevjal, les principaux protagonistes se retrouvent enfin face à leur destin. La mort moissonne, les énigmes se résolvent, les serments se dénouent. Une fois encore, Fitz affronte de terribles épreuves qui l’emportent au seuil de l’extrême douleur et du renoncement. Impuissant, il doit dire adieu à certains de ses plus vieux amis. Pourra-t-il au moins sauver le Fou, enfoui dans les cachots du palais de glace ? Laissant tous ses compagnons reprendre le bateau, il reste seul sur Aslevjal et finit par découvrir une grotte dont l’occupant n’est autre que le fameux Homme noir, qui se révèle bien différent de ce qu’on croyait.

Et voila, j’ai fini, que d’émotions dans ce dernier tome. Je me suis attachée aux personnages, je les quitte comme des proches avec regret et un pointe de chagrin ; difficile de choisir une nouvelle lecture après avoir passé plusieurs semaines en leur compagnie.

Fitz a décidé de rester sur l’île d’Aslevjal pour retrouver le fou, et c’est, les larmes au bord des yeux que j’ai lu ces retrouvailles : chagrin et joie mêlée ; leur amour plus fort que l’amour physique est un moment inoubliable. Ce n’est pas seulement avec le fou que les adieux et les retrouvailles sont émouvants, tous le livre en est rempli. J’ai aussi bien ri : j’aurai bien aimé voir Umbre prendre un coup d’éventail de dame patience, il l’a bien mériter cette vieille araignée ! 🙂

Dans l’ensemble, j’ai préféré la 2° partie que la première, les 3 premiers romans sont remplis d’intrigues et de trahisons, mais les 3 suivants sont différents, on rentre dans la magie de six duché, c’est plus subtil ; le parcours de Fitz est une initiation à l’univers de robin Hobb, ces romans ont leur utilité, mais sur le coup, j’ai ressenti une lassitude voulant continuer à lire un récit mouvementé comme les 3 premiers. J’ai ensuite découvert les aventuriers de la mer et  les habitants du désert des pluies, tout cela pour mieux apprécier la fin de cette série où tout s’éclaire.

 



{7 juillet 2014}   Lady Hunt-Hélène Frappat

9782330023553_110x202

Hantée par le rêve récurrent d’une maison inconnue, une jeune femme, agent immobilier à Paris, assiste à la disparition d’un enfant dans des circonstances étranges. Elle est persuadée que ses songes contiennent la clé de ce mystère. Sa quête la conduira dans les landes du Pays de Galles.

J abandonne cette lecture à une centaine de pages , impossible de comprendre ce que je lis.

Laura est employé dans une agence, elle fait visiter des maisons et appartements, il survient de évènements étranges ; au départ, j’ai aimé cette étrangeté, mais peu à peu, c’est brouillon.

On revient sur le passé de Laura, puis on assiste à des rencontres avec des clients bizarres, ou pas, j’ai pas tout compris et plus j’avance plus ca s’embrouille, du coup, cette lecture m’ennuie.

 



{1 juillet 2014}   L Assassin Royal Robin Hobb

9782290353073

L’homme noir – tome 12

Après plusieurs semaines de navigation, le prince Devoir et les siens posent enfin le pied sur l’île d’Aslevjal. C’est au cœur de cet enfer de glace et de neige que 1e prince doit honorer sa promesse: ramener la tête du dragon Glasfeu. Mais entre les conditions climatiques hostiles, l’animosité d’une partie des Outrîliens qui les accompagnent, ou encore la mauvaise humeur de Lourd dont les attaques d’art incontrôlées gagnent sans cesse en puissance, l’expédition peine à atteindre son but. Pour couronner le tout, l’homme noir, gardien légendaire de Glasfeu, a refusé les offrandes qui lui étaient destinées. Heureusement, Fitz chevalerie est là. Armé de sa ruse et de son habileté proverbiales. Et si c’était la pire erreur qu’il ait jamais commise ?

Il y a de nouveau de l’action dans ce tome, sur l’île d’Aslevjal. Il est difficile de parler de ce livre sans rien dévoiler, il s’y passe beaucoup de choses concernant cette série mais aussi les AVDLM.

Nous voyons arriver la fin des intrigues avec de plus en plus de révélations et d’ explications. Ce tome est aussi source d’émotions et de chagrins. Le passé revient hanté Fitz avec des rencontres inattendues, son identité et les secrets qu’il cachent sont plus ou moins dévoilés, ce qui permet à notre héros de retrouver sa vrai place de Loinvoyant. La magie des six Duchés et l’histoire des anciens nous sont connus grâce à la mémoire des dragons.

C’est avec impatience que je vais entamer le dernier tome de cette série mais sûrement aussi avec regret que je vais me rapprocher de la fin.

 



et cetera