Petitepom lit…











511G1Dn6Y5L._SX210_Octobre 1168: Roger Trencavel, vicomte d’Albi, Carcassonne et Béziers s’allie au roi Felipe d’Aragon pour châtier les bourgeois de Béziers qui ont assassiné son père un an auparavant. Mais alors qu’il triomphe, ivre de vengeance, une voix de femme s’élève dans la foule : Ton engeance sera maudite, oubliée de Dieu, effacée de la terre ! La malédiction va s’enfouir très vite dans la mémoire du jeune seigneur mais elle n’en est pas moins réelle… Revenu en son palais de Carcassonne, au coeur de la cité aux cent tours, Roger reçoit l’ambassade de son voisin et ennemi le puissant comte de Toulouse, Raimon V, et accepte la paix qu’il lui propose avec, en gage, sa fille de douze ans, Adélaïs aux yeux couleur de violette. Pourtant lorsque trois ans après ce mariage scellé par la seule diplomatie, Adélaïs de Toulouse arrive en grand équipage à Carcassonne pour épouser Roger Trencavel, la jeune fille s’est déjà donnée à Aimeric de Castelnau, ce beau chevalier qui manie la vielle aussi bien que l’épée. Et si Roger se contente alors d’effleurer du regard le corps de son épouse, il n’a de cesse d’éliminer ce trop séduisant rival… Alternant le ton du journal intime et un style narratif enlevé, Bernard Mahoux rend superbement le contraste des deux tempéraments: le charme de cette jeune comtesse qui raconte sa terrible aventure d’une plume à la fois légère et forte, délicate et caustique, mais toujours raffinée ; l intelligence sauvage du fougueux seigneur de l’Albigeois. «Adélaïs, comtesse de Toulouse» décrit, avec une minutie richement renseignée, l’époque où les Bonshommes de l’église cathare représentent une concurrence dangereuse pour les prélats de l’église romaine… une époque où il ne fait pas bon se tromper dans le choix de ses alliances ! Cette épopée de lumière et de ténèbres a pour cadre chatoyant tout le midi, de Toulouse à la Provence, en passant par les Corbières, les monts de l’Espinouse et l’ondulation du Caroux… «Adélaïs, comtesse de Toulouse» déploie les couleurs de deux cultures, l’une encore rattachée à une rudesse médiévale et rustique, l’autre déjà envolée vers un raffinement courtois et poétique. Un roman sur grand écran.

j’appréhendais cette lecture, peur qu’il y ai trop de scènes guerrières et de longue descriptions, il n’en fut rien. L’histoire d’amour d’ Adelaïs et Aimeric, le troubadour amène de la légèreté et rend ce roman historique facile à lire.

Publicités


cvt_Althea-ou-la-colere-dun-roi_6478Althéa, orpheline, est élevée par les époux Fouquet. Nicolas Fouquet, alors surintendant des Finances de Louis XIV, est l homme le plus riche et le plus influent du royaume. L enfant grandit à Vaux-le-Vicomte, entourée de tous les artistes et hommes de lettres que compte le siècle. Le point culminant de cette existence heureuse et raffinée sera la fête que donne Fouquet en l honneur du Roi au cours du mois d août 1661. Ce dernier s offusque de tant de munificence et fait arrêter son ministre. Alors commence pour celui-ci la descente aux enfers : un procès honteux et la réclusion à perpétuité. Althéa, devenue une femme, tente alors le tout pour le tout afin de faire libérer son père adoptif, aidée en cela de Mergenteuil, dont elle est éprise. Ordre des Templiers ou secret du Masque de fer. Ils découvrent ensemble la trame d un vaste complot…

C est un roman très divertissant et agréable à lire, de plus, comme c’est un roman historique, cela permet de réviser notre histoire de France.
J’aime les livres historiques quand ils sont romancés, c’est le cas dans celui-ci : Althéa, fille adoptive de Fouquet est une jeune fille intrépide, qui n’a pas peur des convenances pour arriver à ses fins, cela rend la lecture légère, ca se lit très vite.
On y retrouve des secrets d’état du règne de Louis XIV, qui a toujours pimenté les romans historiques et dont, je l’avoue je suis fan.



817192Scrabble021.jpg

Propose par Arthanys

Principe du challenge :
Avoir le plus de points en comptant les lettres du titre des livres que vous lisez, à la façon d’un Scrabble !

Notation pour les titres en français :
1 point : E – A – I – N – O – R – S – T – U – L
2 points : D – M – G
3 points : B – C – P
4 points : F – H – V
8 points : J – Q
10 points : K – W – X – Y – Z



et cetera