Petitepom lit…











9782070342266 lecture de 2010

Imaginez une Terre poncée, avec en son centre une bande de cinq mille kilomètres de large et sur ses franges un miroir de glace à peine rayable, inhabité. Imaginez qu’un vent féroce en rince la surface. Que les villages qui s’y sont accrochés, avec leurs maisons en goutte d’eau, les chars à voile qui la strient, les airpailleurs debout en plein flot, tous résistent. Imaginez qu’en Extrême-Aval ait été formé un bloc d’élite d’une vingtaine d’enfants aptes à remonter au cran, rafale en gueules, leur vie durant, le vent jusqu’à sa source, à ce jour jamais atteinte : l’Extrême-Amont. Mon nom est Sov Strochnis, scribe. Mon nom est Caracole le troubadour et Oroshi Melicerte, aéromaître. Je m’appelle aussi Golgoth, traceur de la Horde, Arval l’éclaireur et parfois même Larco lorsque je braconne l’azur à la cage volante. Ensemble, nous formons la Horde du Contrevent. Il en a existé trente-trois en huit siècles, toutes infructueuses. Je vous parle au nom de la trente-quatrième : sans doute l’ultime.

Il est très difficile de rentrer dans ce livre, les 100 dernières pages( non, non, je ne me suis pas trompée, la numérotation des pages est inversée) sont incompréhensibles, puis peu à peu on fait partie de la Horde, on connaît chaque personnage, leurs rôles et leurs personnalités, cette dernière est d’autant plus détaillé car chaque paragraphe commence par un symbole qui identifie le personnage qui va raconter : un roman à plusieurs voix, chacun avec son style.

La lecture de ce roman est exigeante, demande beaucoup de concentration et l’acceptation de lire des passages confus où je n’ai pu tout suivre et comprendre, c’est un peu agaçant. C’est un livre qui plonge le lecteur dans un univers inconnu et qui lutte avec la Horde contre les vents en espérant gagner du temps et trouver son origine.

Je comprends que ce livre a eu le prix de l’imaginaire, car il est original et innovant ; toutefois, il est très difficile à démarrer, je n’ai pas cru arriver au bout. Mais face aux avis si positifs de ceux qui ont finis le livre, je me suis forcée ; et passé les 200 dernières pages, c’est devenu facile, j’ai peu à peu tout compris, il reste des moments un peu confus mais mon imagination les exploite très bien. A partir de là, je ne peux plus quitter la Horde, impatiente de continuer l’aventure. Puis peu à peu cette lecture entrecoupé de moments pas très clairs est décourageantes ; même si d’autres moments sont existants et innovants, la fin de ce roman m’a semblé longue à arriver.

Je suis mitigé par ce roman de SF, les longueurs et le manque de compréhension de certains passages ont coupé ma motivation . Pour moi, c’est un Sf moyen, j’ai lu mieux dans ce genre de SF.

 

Publicités


9782356412782

Dans ce thriller machiavélique, un père divorcé part sur les traces de sa fille adolescente disparue et découvre une vie entière bâtie sur des mensonges.

Ce policier est prenant, la recherche de Syd est accrocheur, il y a de l’action, et on ne voit rien venir.

Nous suivons un père qui cherche sa fille et qui est prêt à tout pour y parvenir ; malgré que je comprenne la démarche du père, il se met dans des situations qui parfois m’ont agacé, il a le don de se fourrer dans les ennuis, lui aussi : tel père, rel fille.

Il y a peu de révélations durant la lecture, ce ne sont qu’aux dernieres pages que tout s’explique : cela m’a demotivé, par moment ; j’ai d’ailleurs mis 3 semaines pour le finir, moi qui lit un poliicer en trois jours.

C’est, ce que je nomme, un policier tranquille, malgré quelques scènes d’actions digne d’hollywood.

Ce livre m’a été choisi dans le cadre du challenge  » effet boule de neige »

captur74



9782253134213

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au cœur d’une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les Heures souterraines est un roman vibrant et magnifique sur les violences invisibles d’un monde privé de douceur, où l’on risque de se perdre, sans aucun bruit.

Tout au long de cette lecture, je me suis régalée à suivre l’évolution de la situation castastrophique de Mathilde et les visites de Thibault, attendant quelque chose, qui n’arriva jamais.

En effet, je suis très déçue par la chute de ce roman, pourquoi suivre 2 personnes si leurs histoires ne se croisent jamais. J’attendais aussi beaucoup de l’évolution de l’histoire de Mathilde, j’espèrais une fin heureuse où malheureuse, plus pertinente ; le sujet m’a beaucoup plu, car peu évoqué dans les romans.

En résumé, je dirai que le parcours de Mathilde est agréable à lire mais sans surprise, ce qui est dommage. quant à celui de Thibault, il n’a, au fond, aucun interêt.



{19 juin 2013}   PAL

PAL
Siona Marmen : Coeur de GAËL
3.la terre des conquêtes
4.la rivière des promesses
 Paulina Simmons
1.Tatiana
2.tatiana et Alexandre
3.Inoubliable Tatiana

M.Bernadette Dupuy
L’enfant du pas de loup
1.L’orpheline du bois des loups
2.La demoiselle de Bories

Une famille assassinée Alain Gandy
Ce soir je veillerais sur toi Carol Higgins clark
Le mystère de noël de Mary et Carol Higgins clark
L’accroc de Carol Higgins clark
Mortel secret Carlene Thompson
une nuit, sur la mer P.McDonald
Beau parleur Jesse Kellerman
circonstances atténuantes de C Buckley
Bien frappé de Carol Higgins Clark
Présumé coupable Carlène Thompson
Sur la corde de Carol Higgins clark
Par dessus bord Carol H Clark
Arnaque a Hollywood Carol H Clark
Irish Coffee Carol H Clark
Au voleur Carol H Clark
Pas de veine Carol H Clark
La croisière de noël Mary et carol Higgins Clark
Une chance de trop Harlan coben
Les morsures du doute Nicci French
Adieu de jacques Expert
Faute de preuve de Harlan Coben
Sous haute tansion Harlan Coben
un étranger dans ma maison P.McDonald
Temps mort Harlan Coben
un fille sans visage de P.McDonald
Depuis que tu es partie carlene Thompson
la double mort de Linda P.McDonald
jusqu’à le folie jesse Kellerman
sans retour P.McDonald
une femme sous surveillance P.McDonald
l’ombre pourpre de Erica Spincer
Ad Vitam Aternam Thierry Jonquet
Prédation J Camut et N Hug
Personnes disparues Patricia McDonald
Mama Flora d’Alex Haley
Aurora, Kentucky de D. Wall
Les fidélités de Diane Brasseur
Demain j’arrete gilles Degardinier
Affinités Sarah Walter
la voleuse d’homme Margaret Atwood
D’espoir et de promesse de Francoise Bourdin
Les quatre saisons de violetta de Chrystine Brouillet
Le sceau du Secret Charlotte Link
plus que tout au monde de jacquelyn mitchard
Apparence trompeuse johanna Lindsey
Au seuil des possibles de Megan Hart
Le cahier de Maya de isabel Allende
Les 10 plus beaux jours de ma vie A Halpen
Tête d’affiche de christina jones
Des secrets bien gardés de Sandra Browm
L’espion des Caraïbe de Robbi Smith
Lovers de Judith Krantz
La fille qui lisait des romans d’amour de Inara Lavey
[strike][u]Mary Balogh[/u] Au mépris des convenance
[u]Nora Roberts[/u] : quatre saisons de fiançailles
2.Rêve en bleu
3.Rêve en rose
4.Rêve doré
[u]Danielle Steel[/u] :
il était une fois l’amour
au nom du cœur
Audrey la vagabonde
Disparu
Double reflet
Honneur et courage
Joyaux
l’anneau de cassandra
La belle vie
La foudre
Le cadeau
Le fantome
Le klone et moi
Loving
Malveillance
Plein ciel
un si long chemin
une autre vie
Zoya
Traversée
Star
Cher daddy
les promesses de la passion
un monde de rêve
un si grand amour
Naissance
6 jours à Paris
Rennaissance
[u]Les marraines [/u]de Michael Fern
1.Le scoop
2.Exclusif
[u]Jean d’ Aillon[/u] :Les enquêtes de Louis Fronsac
1. Le mystère de la chambre bleue
2.Le dernier secret de Richelieu
3.L’exécuteur de haute justice
4.La conjecture de Ferrat
[u]Marek Halter[/u]
2.Tsiporah

Isaac Avimov
1.Les robots
2.un défilée de Robots
3.La caverne d’acier
4.Face aux feux du soleil
5.l’aube des robots
6.les robots de l’empire



41Mba-ByDVL__SL160_

Un agent EDF prénommé Zoïle tombe amoureux d’une femme, Astrolabe, dévouée corps et âme à Aliénor, une romancière à succès atteinte de la maladie de Preux. Devant l’impossibilité de vivre cet amour, ce dernier décide de faire sauter un avion sur la Tour Eiffel.

j’étais fachée avec l’auteur, j’ai adoré les catilinaires et hygiene de l’assassin, ses premiers romans, j’ai lu les suivants dès leurs sorties ; et peu à peu, j’ai été déçu ; j’ai laissé tombé cet auteur quelque temps, puis ma curiosité, de lecteur acharné, m’a donné envie de relire Amélie Nothomb.

J’ai retrouvé dans ce court roman, la plume d’Amélie que j’ai aimé par le passé : un histoire d’amour raconté façon nothomb, avec les anomalies de la vie et ses laideurs. Son style est particulier et fait le charme des amateurs de l’auteur.

La relire m’a plu, mais je reste prudente, je découvrirais surement d’autre écrits d4amélie mais à petite dose.

 



{14 juin 2013}   Ouragan-Laurent Gaudé

9782330010560

Au coeur de la tempête qui dévaste la Nouvelle-Orléans, dans un saisissant décor d’apocalypse, quelques personnages affrontent la fureur des éléments, mais aussi leur propre nuit intérieure. Un saisissant choral romanesque qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à son sort, la plainte des sacrifiés, le chant des rescapés.

Un ouragan, la nature se déchaine, elle est la même pour tous : joséphine, le negresse de presque 100 ans, l’a senti avant les autres ; ce personnage donne beaucoup de force à ce roman, elle est mon personnage préféré et lui donne une richesse qui en a fait un coup de coeur.

De chapitre en chapitre, on suit plusieurs personnes : keanu, Rose, des prisonniers évadés, en plus de Joséphine ; à travers leurs récits, on assiste à l’arrivée de la tempète, sa force et le silence qui suit.

Pendant la lecture, un doute plane, les derniers a être évacué sont des prisonniers et des gens de couleurs : si la loi de la nature est la même pour tous, la loi des Hommes fait de la discrimination ; c’est surtout en lisant le témoignage de joséphine que cela se ressent.

J’ai lu ce livre d’une traite, pris par la tourmente de l’histoire et celle de l’écriture, si riche de Laurent Gaudé.



et cetera