Petitepom lit…











{16 juillet 2016}   Central Park- Guillaume Musso

513E4lG-K0L._AC_US160_

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière … pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.

New York, huit heures du matin …
Alice, jeune flic parisien, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.

Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.

Impossible ? Et pourtant …

Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…

Je suis fan de cet auteur car, il y a toujours un moment dans ses récits où tout bascule.
Au départ, l’histoire est déroutante, on suit une histoire policière totalement dingue, relaté par Alice, flic française.
On a peur pour elle, on est triste quand on connaît son passé…
La dernière partie va tout remettre en cause, créant la surprise, et l’émotion.
Ecore une fois, e ne suis pas déçue. 🙂

Publicités


51vwhfA0VHL._SX95_Jamais Cecilia n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête… À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.
Liane Moriarty brosse un tableau nuancé et émouvant de l’amour (marital et familial) et se révèle bien mieux qu un simple auteur de best-sellers : une romancière dont les personnages attachants pourraient être vos amis ou vos voisins, avec leurs qualités et leurs failles.

Découvert par Amy Einhorn, l’éditrice américaine de La Couleurs des sentiments, Le secret du mari est un immense succès aux U.S.A : N° 1 sur la liste des best-sellers du New York Times, il figure toujours sur les listes des meilleures ventes deux ans après sa sortie. Le Secret tient en haleine deux millions de lecteurs dans le monde dont un million aux USA.

J’ai beaucoup aimé ce roman, nous évoluons dans trois maisons dans une petite ville en Australie.
Au départ, on fait connaissance des personnages, on ne comprend pas quel lien ils ont entre eux ; puis peu à peu un fil se tend entre deux personnes, puis un autre, comme une toile d’araignée qui nous amène à son centre ; cette construction m’a plu.
Les personnages sont attachants, sympathiques, tous ont un secret ou un mensonge à cacher, et c’est, ses secrets qui tissent la toile.
Une lecture vraiment très prenante et agréable.



518zLchRG2L._SX95_Gabe est l’un des hommes d’affaires les plus en vue de New York. Il obtient toujours ce qu’il désire. Et ce qu’il veut le plus, c’est le fruit défendu. Il rêve d’assouvir ses fantasmes avec la seule fille qu’il ne peut pas avoir : la belle Mia, la sœur de son meilleur ami. Depuis l’adolescence, celle-ci rêve de Gabe. C’est l’associé de son frère et il est plus âgé, mais son charisme et sa sensualité l’attirent intensément… Alors, pourquoi ne pas vivre ses désirs les plus secrets ?

Pour l’achat de 2 livres, j’avais droit à un cadeau, j’ai choisi ce roman, car j’avais lu de bonnes critiques.
Je peux pas dire que je ne n’ai pas aimé cette lecture, mais depuis la sortie de « cinquante nuances de Grey », ce genre de roman est souvent un copié/coller.
J’espérais un petit quelque chose de plus mais non, l’histoire est très similaire.



et cetera