Petitepom lit…











{1 octobre 2015}   Sans laisser d’adresse-Harlan Coben

9782266210829_200x327 J’ai déjà lu plusieurs livres de cette auteur, puis j’ai arrêté, ces scénarios étaient similaires et du coup, je devinais la suite, cela fait quelques années. Dans la groupe Facebook : « l’auteur du mois » Harlan Coben a été désigné, j’ai donc décidé d’en relire un

Ancien sportif reconverti dans les relations publiques, Myron Bolitar tombe des nues quand il reçoit l’appel de Terese, dont il est sans nouvelles depuis sept ans : « Rejoins-moi. Fais vite… ». A peine arrivé à Paris, le cauchemar commence… Le mari de Terese vient d’y être assassiné, et l’ADN de sa fille, morte il y a des années, aurait été relevé sur les lieux du crime.
Qui en veut à la vie de Terese ? Quels secrets lui a-t-elle cachés ? Pourquoi le Mossad, Interpol et la CIA les traquent-ils sans relâche ? Enlèvements, manipulations génétiques, meurtres, menace islamiste, complots internationaux… Pour Bolitar et ses alliés de toujours, la chasse est ouverte.

J’ai lu ce livre en 3 jours, pressée de connaitre le suite, de plus en plus intrigante, alors que j’avançais dans ma lecture.

Myron, notre personnage principal est pris dans une spirale de questions et d’accusations ; A  la fois suspect pour la police et enquêteur, son amie Thérèse vit une situation des plus complexe. Le lecteur ne comprend pas ce qui peut se passer, on est dans le flou total ; quand Myron commence à comprendre, on est encore plus dans la confusion, jusqu’au derniers chapitres où l’horreur nous est révélé.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu cet auteur, j’ai de nouveau envie d’en lire d’autres car on est tenu en alerte en permanence, sans pouvoir lâcher le lire



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :