Petitepom lit…











{10 novembre 2016}   Caresser le velours-Sarah Waters

sm_cvt_caresser-le-velours_9284Le récit initiatique et sentimentalo-saphique d’une jeune écailleuse d’huîtres du sud de l’Angleterre. Plongée dans cette Angleterre qui condamna Oscar Wilde, dans les coulisses des salons mondains et du beau monde saphique, Caresser le velours nous offre, sous un éclairage inédit, une vision insolite et fascinante de cette fin de siècle qui préluda à la Belle Époque. Caresser le velours est devenu très vite un livre culte dans les milieux homo à Londres avant d’être, à l’instar d’Armistead Maupin, reconnu par le grand public et de devenir une série à succès à la télé anglaise (BBC).

Cette lecture demande de la tolérance, c’est plus qu’un roman sur l’homosexualité, c’est aussi une livre sur la libération de la femme : nous sommes en 1897, la femme était sous l’autorité d’un mari ou d’un frère, mais là nous côtoyons des femmes seules qui assument leurs choix sexuels.
Pour cela, on suit l’histoire de Nancy qui va quitter sa famille avec son amie Kitty et vivre dans le milieu du music-hall, dans celui de la prostitution, dans un milieu plus aisée sous la soumission d’un femme riche et enfin dans un milieu plus modeste mais plus libérale où les femmes travaillent et se battent pour acquérir des droits ( droit de vote, aide aux logements…).

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :