Petitepom lit…











{20 octobre 2011}   Les Terres saintes-Amanda Sthers

Saviez-vous qu’en Israël on se servait des porcs pour pourchasser les terroristes ? Ainsi Harry Rosenmerck, juif ashkénaze, cardiologue parisien, a tout quitté pour devenir éleveur de cochons en Terre sainte.
[…] David, le fils d’Harry, auteur de théâtre à succès, homosexuel, écrit à son père qui ne lui répond jamais. La fille d’Harry, Annabelle, quitte New York pour fuir un chagrin d’amour. Et enfin son ex-femme, qui se découvre un cancer et revisite leur histoire d’amour et ses zones d’ombre. C’est un roman sur les limites de chacun, sur les élans du cœur qui restent coincés dans la gorge, sur les instants qui passent et qu’on n’a pas su saisir.

 

C’est un livre qui se lit très vite car il est composé de correspondances, on découvre une famille éclatée à travers leurs lettres et e-mail.

 Il y a Harry qui élève des cochon en Israël, sa femme Monique qui vit à Paris, son fils David avec qui il est fâché car il est homosexuel et Annabelle leurs fille qui sort d’un chagrin d’amour avec un homme marié.

 J’ai eu une préférence pour la correspondance d’Harry avec le rabbin Mosbe qui relate la complexité du peuple Israélien et de cet guerre avec la Palestine ; alors que Monique décrit la beauté de métis de ce pays, Harry et Mosbe parlent des horreurs de ces habitants, un contraste qui décrit bien ce peuple déraciné. 

 C’est un sujet que j’ai déjà abordé, la façon dont il est amené, est nouvelle ;  plus proche du nous car on suit les souffrances, colères et frustrations d’une famille en premier plan, ce qui est une façon plus facile d’aborder ce conflit.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :