Petitepom lit…











{17 juin 2012}   Le dîner-Herman Koch

Alliance détonante d’une comédie de moeurs à l’humour ravageur et d’un roman noir à la tension implacable, Le Dîner dresse le portrait de notre société en pleine crise morale. Deux frères se donnent rendez-vous avec leurs épouses dans un restaurant branché d’Amsterdam. Hors-d’oeuvre : le maître d’hôtel s’affaire. Plat principal : on parle de tout, des films à l’affiche, des vacances en Dordogne. Dessert : on évite soigneusement le véritable enjeu du dîner, les enfants. Car leurs fils respectifs ont commis un acte d’une violence inouïe. Un café, un digestif, l’addition. Reste la question : jusqu’où irions-nous pour préserver nos enfants ?

Ce livre m’a été recommandé par ma bibliothécaire, elle me l’a présenté comme dérangeant, voila de quoi attisé ma curiosité.

 On commence par une histoire simple, deux couple se retrouvent eu restaurant, les deux hommes sont frères, Il y a Serge Lohman, futur candidat au poste de premier ministre ( nous sommes au Pays Bas) et Paul, le narrateur.

Au départ, c’est calme, on sait seulement qui Paul, le narrateur a vu quelque chose sur le portable de son fils qui l’a dérangé.

Alors que l’on suit le déroulement de ce repas : de l’appétitif jusqu’au plat, c’est assez calme, on découvre la vie de narrateur, ses problèmes familiaux, et professionnels ;  il y a bien des pleurs chez les femmes mais on ne sait pas encore de quoi il en retourne ; passé le plat, les choses se précisent et c’est là que j’ai compris le coté dérangeant.

A partir de ce moment, le livre est plus attrayant, malgré que certains passages, où l’on découvre des scènes du passé, soient un peu rébarbatifs ; ce n’est qu’aux derniers chapitres que l’on comprend leur importance.

 J’ai aimé cette lecture pour son sujet qui pourrait amener à débattre d’un sujet difficile à gérer quand cela se passe chez soi ; on est plus intransigeant dans nos décisions quand les drames touchent d’autres personnes que nos proches. Je ne dévoilerais rien, pour ceux qui ont envie de le lire, allez au bout de cette lecture malgré des moments mous, cela faut le coup.

Publicités


Céline72 says:

Tu me donnes envie de découvrir ce roman…ce que tu en dis m’intrigue. Je prends donc note.
Bon dimanche !



petitepom says:

@ Céline 72 : bonne découverte.



dasola says:

Bonsoir Pom’, personnellement, j’ai peu goûté à ce dîner car l’histoire est malsaine; L’auteur ne prend pas partie. C’est une farce tragique qui met mal à l’aise. Bonne soirée.



petitepom says:

@ dasola : on est en effet très vite mal à l’aise lors de ce diner



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

et cetera
%d blogueurs aiment cette page :